FORUM FRANCOPHONE IACM  

Précédent   FORUM FRANCOPHONE IACM > Généralités

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1  
Vieux 26/02/2009
jean-michel jean-michel est déconnecté
Administrator
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 2
Par défaut Ingérer, fumer, inhaler?

Quand on utilise le cannabis sous sa forme naturelle il est parfois difficile
de maîtriser les dosages.Surtout s'il est consommé par voie orale, les effets
tardant quelque peu, il arrive que la quantité absorbée soit trop importante
et les effets ne sont par conséquent pas ceux souhaités.
Le mélange avec le tabac n'est évidemment pas souhaitable non plus mais
il existe cependant des moyens pas forcément onéreux pour tirer parti
d'une plante en évitant de respirer les goudrons particulièrement néfastes.

Ces dernières années une multitude d'inventions dans ce domaine a vu le jour
parmi ces inventions, la plus saine est le vaporisateur puisqu'aucun goudron
n'est inhalé.Le gros défaut est qu'il vaut souvent très cher, mais il en existe
à très bon marché.
Un exemple:



En secouant un peu la pipe au-dessus de la flamme, la chaleur se répartit
et les vapeurs se dégagent.Le gros avantage est que l'effet étant immédiat
il est beaucoup plus facile de doser pour obtenir l'effet souhaité.
Un inconvénient, attention à ne pas se brûler en prenant la pipe à pleine main,
ça m'est arrivé la première fois que je l'ai utilisée
Réponse avec citation
  #2  
Vieux 28/02/2009
Alex J. Alex J. est déconnecté
Benutzer
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 58
Par défaut

Les vaporisateurs à boule en verre tel que montré sur la photo présentent un inconvénient : la vapeur se recondense sur la parois froide du verre, amenant des pertes de produits actifs.

Le vaporisateur de Volcano, certes dispendieux, reste la référence en matière d'efficacité d'extraction et d'inhalation : http://www.storz-bickel.com/vaporiser/vaporiser.html

Historiquement, la technique de vaporisation se développe en Allemagne à cause de l'intéret qui est porté à la phytothérapie.

ici une étude (en anglais) sur les avantages de la vaporisation du cannabis médical :
http://www.maps.org/media/vaporizer_epub.pdf
Réponse avec citation
  #3  
Vieux 05/04/2009
frenchash frenchash est déconnecté
Neuer Benutzer
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 13
Par défaut

Salut
il y'a aussi les teinture de chanvre,pour eviter de s'abimer les poumons.
Réponse avec citation
  #4  
Vieux 05/04/2009
Alex J. Alex J. est déconnecté
Benutzer
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 58
Par défaut

La teinture est assez mal connue finallement. Savez vous où trouver une recette simple pour en fabriquer?

Alex
Réponse avec citation
  #5  
Vieux 06/04/2009
frenchash frenchash est déconnecté
Neuer Benutzer
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 13
Par défaut

Citation:
Envoyé par Alex J. Voir le message
La teinture est assez mal connue finallement. Savez vous où trouver une recette simple pour en fabriquer?

Alex
oui oui y'a na une tres simple pris sur le site IACM,elle vient de la section patient,dans la faq,c'est la plus simple,mais apres savoir si la plus efficace je ne sais pas.

Manfred Fankhauser
De vieilles recettes de médicaments au cannabis nous suggèrent la formule suivante(si vous ne disposez pas d'un équipement pharmaceutique spécial) :
Teinture de cannabis: Prenez environ 3-5 parties d'alcool(par exemple: cognac ou alcool éthylique de pharmacie, 40-70%) et une partie de feuilles ou de fleurs de cannabis(par ex. 25 g de cannabis et 100 ml d'alcool). Conservez-le dans un endroit obscur et frais pendant près de 10 jours. Agitez le mélange de temps à autre. Filtrez-le à l'aide d'une passoire. Stockez la teinture obtenue dans la pénombre et le froid (ex : dans votre réfrigérateur), de manière à ce qu'il conserve toute son efficacité pendant des semaines et des mois.
Huile de cannabis: Prenez du Cannabis sec, écrasez-le en tout petits morceaux, et ajoutez de l'huile de table(ex: huile d'olive) de manière a recouvrir entièrement tout le matériel végétal sec par le liquide. Gardez-le dans un endroit sombre et froid pendant 3 semaines environ. Remuez-le un peu chaque jour. Filtrez avec une passoire. Vous pourrez utiliser cette huile pour des applications externes ou internes.
Dr. Fankhauser is a Swiss pharmacist.
Réponse avec citation
  #6  
Vieux 06/04/2009
bobzz bobzz est déconnecté
Neuer Benutzer
 
Date d'inscription: mars 2009
Messages: 3
Par défaut

Pour faire de la teinture il suffit de quelques fleurs et d'un alcool de bonne
qualité. Personnellement j'utilise du gin parce qu'il n'altère pas le goût de la
plante. Après deux mois de séchage en grenier puis deux autres mois en
pot de verre hermétique ( ce séchage favorise la production de CBD),
laisser les têtes macérer pendant 7 ou 8 semaines ( ça peut être moins )...


Filter



Ajouter un peu de sucre de canne pour le goût



Bien mélanger



verser dans une bouteille en verre



consommer avec prudence, l'effet tarde un peu
(1/2 heure au moins) mais est plus durable que
lorsque la plante est fumée...



Cette recette s'apparente à une liqueur (teinture + sirop de canne)...

Dernière modification par bobzz ; 06/04/2009 à 22h10.
Réponse avec citation
Réponse

Liens sociaux

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 00h07.


Powered by vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2021, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #19 par l'association vBulletin francophone