Afficher un message
  #2  
Vieux 18/04/2009
Ghis Ghis est déconnecté
Neuer Benutzer
 
Date d'inscription: mars 2009
Messages: 3
Ausrufezeichen Les études dirigées

Bonsoir,

Je suis new sur le forum, mais je vais tenter de vous apporter quelques éclaircissements:

Il faut savoir que les études Françaises en matière de Cannabis servent toujours à démontrer un problème pour consolider et justifier toujours plus de répression. En réalité, il y très peu d'accidents qui soient directement liés au seul Cannabis, d'autant qu'il reste dans l'organisme longtemps après ses effets euphoriques, ce qui permet dans l'état actuel des choses de poursuivre un automobiliste même s'il n'a rien consommé depuis deux jours.

En outre, les fondements de la répression routière repose sur la supposition qu'il pourrait réduire l'attention au conducteur (ce qui n'est pas sur) et donc qu'il pourrait provoquer un accident..ce qui n'est pas sur non plus.

On a donc une législation qui s'applique sur des suppositions et non des certitudes quand aux études menées, puisqu'elles ne sont pas paritaires (avantages / problèmes) mais dirigées sur la problématique uniquement.

Quand aux tests salivaires, ils ne sont mêmes pas garantis pas les fabricants qui l'avaient annoncés au moment de leur distribution sur le marché, car réactifs également à d'autres produits qui n'ont rien à voir avec le THC.

Pour conclure, c'est une grosse escroquerie monté de toutes pièces pour coincer le "fumeur" même en voiture, et lui prélever un impôt direct
avec pénalités au rendez-vous, l'objectif est que tout ce roule, ne fume pas ! ..et comme tout le monde roule..c'est un ratisssage bloquant pour la société (moins de permis=moins de voitures).
Réponse avec citation