[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 16 Août 2021

Science: Des analyses génétiques à grande échelle confirment l'hypothèse selon laquelle le cannabis a d'abord été domestiqué en Asie de l’Est.

Une équipe de recherche de Suisse, de Chine, du Royaume-Uni et d'Inde a étudié l'histoire de sa domestication en utilisant la réinitialisation du génome entier de 110 accessions d'origines mondiales. Ils montrent que le cannabis a été domestiqué pour la première fois au début du Néolithique en Asie de l'Est et que tous les cultivars actuels de chanvre et de drogue ont divergé d'un pool génétique ancestral actuellement représenté par des plantes sauvages et des variétés locales en Chine.

Les chercheurs ont identifié des gènes candidats associés aux caractéristiques qui différencient les cultivars de chanvre et de drogue, notamment le schéma de ramification et la biosynthèse de la cellulose et de la lignine. Ils ont également trouvé des preuves de la perte de fonction des gènes impliqués dans la synthèse des deux principaux cannabinoïdes bio chimiquement concurrents, le THC et le CBD, lors de la sélection pour une production accrue de fibres ou de propriétés psychoactives.

Ren G, Zhang X, Li Y, Ridout K, Serrano-Serrano ML, Yang Y, Liu A, Ravikanth G, Nawaz MA, Mumtaz AS, Salamin N, Fumagalli L. Large-scale whole-genome resequencing unravels the domestication history of Cannabis sativa. Sci Adv. 2021;7(29):eabg2286.

Science/Homme: Le cannabis améliore le bégaiement selon un rapport de cas.

Selon un rapport de cas présenté par des chercheurs de l'université de médecine de Varsovie, en Pologne, et de l'école de médecine de Hanovre, en Allemagne, l'utilisation du cannabis peut être utile dans le traitement du bégaiement. Ils ont présenté le cas d'un homme de 20 ans souffrant de bégaiement résistant au traitement, qui s'est nettement amélioré après un traitement au cannabis médicinal.

Outre l'amélioration de la fluidité de la parole évaluée par plusieurs tests phoniatriques, les chercheurs ont observé une rémission de l'anxiété (sociale), une amélioration de l'humeur et une réduction du stress, ce qui a entraîné une amélioration globale de la qualité de vie après le traitement au cannabis. De plus le patient a signalé une amélioration de son attention, de sa concentration et de son sommeil, une plus grande confiance en soi et une meilleure vie sociale. Sur une période de plus d'un an, le traitement a été tout aussi efficace.

Szejko N, Fremer C, Baacke F, Ptok M, Müller-Vahl KR. Cannabis Improves Stuttering: Case Report and Interview with the Patient. Cannabis Cannabinoid Res. 2021 Jul 26. [sous presse]

Science/Homme: Le CBD est efficace dans l'épilepsie due au syndrome de Lennox-Gastaut pendant au moins 3 ans.

Dans un essai ouvert d'extension à long terme du CBD chez des patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut (LGS ), le cannabinoïde végétal a permis de réduire la fréquence des crises jusqu’à 156 semaines. Les patients ont reçu du CBD hautement purifié dérivé de la plante (Epidiolex aux États-Unis ; Epidyolex dans l'Union EURopéenne ; solution orale de 100 mg/ml), titré à une dose d'entretien cible de 20 mg/kg/jour sur 2 semaines. En fonction de la réponse et de la tolérance, le CBD pourrait ensuite être réduite ou augmentée jusqu'à 30 mg/kg/jour.

Sur 368 patients atteints de LGS ayant participé à plusieurs essais contrôlés randomisés dans plusieurs hôpitaux et universités en Pologne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, 366 (99,5 %) ont participé à cette étude d'observation à long terme. La durée moyenne du traitement était de 826 jours avec une dose quotidienne moyenne de 24 mg/kg/jour. Les effets indésirables les plus fréquents étaient les convulsions (39 %), la diarrhée (38 %), la fièvre (34 %) et la somnolence (29 %). Cinquante-cinq (15 %) patients ont présenté une élévation des transaminases hépatiques supérieure à trois fois la limite supérieure de la normale. Les pourcentages médians de réduction par rapport à la ligne de base étaient de 48 % à 71 % pour les crises d'épilepsie et de 48 % à 68 % pour les crises totales après 156 semaines. Les auteurs ont conclu que leur étude "démontre les avantages à long terme du traitement au CBD pour les patients atteints de LGS".

Patel AD, Mazurkiewicz-Bełdzińska M, Chin RF, Gil-Nagel A, Gunning B, Halford JJ, Mitchell W, Scott Perry M, Thiele EA, Weinstock A, Dunayevich E, Checketts D, Devinsky O. Long-term safety and efficacy of add-on cannabidiol in patients with Lennox-Gastaut syndrome: Results of a long-term open-label extension trial. Epilepsia. 2021 Jul 20. [sous presse]

Science/Homme: L'exercice peut améliorer le trouble de stress post-traumatique en augmentant les niveaux d’endocannabinoïdes.

Dans une étude portant sur 35 femmes qui faisaient des exercices de l’aérobie d'intensité modérée, les niveaux sanguins de l'endocannabinoïde anandamide ont augmenté et la peur a diminué. L'étude a été menée par des chercheurs de plusieurs établissements aux États-Unis. Les participants ont suivi un protocole de trois jours d'acquisition de la peur (jour 1), d'extinction (jour 2) et de rappel de l'extinction (jour 3), dans lequel ils ont été répartis au hasard entre un exercice aérobie d'intensité modérée et une condition de contrôle d'intensité légère après l'entraînement d'extinction (jour 2).

Les concentrations circulantes d'anandamide et de BDNF (facteur neurotrophique dérivé du cerveau) se sont révélées être les médiateurs de la relation entre l'exercice aérobie d'intensité modérée et la réduction de l'évaluation de l'attente de la menace après la réintégration. Les auteurs ont conclu que les augmentations de ces deux substances induites par l'exercice "semblent jouer un rôle dans l'amélioration de la consolidation de l'apprentissage de l'extinction de la peur, conduisant ainsi à une réduction des attentes de menace après réintégration chez les femmes souffrant de SSPT" (syndrome de stress post-traumatique).

Crombie KM, Sartin-Tarm A, Sellnow K, Ahrenholtz R, Lee S, Matalamaki M, Almassi NE, Hillard CJ, Koltyn KF, Adams TG, Cisler JM. Exercise-induced increases in Anandamide and BDNF during extinction consolidation contribute to reduced threat following reinstatement: Preliminary evidence from a randomized controlled trial. Psychoneuroendocrinology. 2021;132:105355.

Science/Homme: Un nombre croissant d'adultes atteints de maladies rhumatismales ont consommé du cannabis.

Selon une vaste enquête menée aux États-Unis, le nombre de patients souffrant de maladies rhumatismales a triplé entre 2014 et 2019. L'étude a porté sur les participants à FORWARD, la banque de données nationale sur les maladies rhumatismales, à Wichita, aux États-Unis. Les participants ont été interrogés en 2014 et 2019 sur leur consommation passée et actuelle de cannabis.

Parmi les 11 006 répondants, la consommation de cannabis est passée de 6 % en 2014 à 18 % en 2019, avec la plus grande prévalence de consommation dans les États où la consommation de cannabis est légale. La plupart des utilisateurs (74 % en 2014 ; 62 % en 2019) ont déclaré que le cannabis était efficace pour soulager les symptômes de l'arthrite.

Wipfler K, Simon TA, Katz P, Wolfe F, Michaud K. Increase in Cannabis Use Among Adults with Rheumatic Diseases: Results from a 2014-2019 US Observational Study. Arthritis Care Res (Hoboken). 2021 Jul 15. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis n'est pas associée à une baisse de motivation.

La réduction de la motivation est souvent considérée comme une conséquence de la consommation de cannabis. Une étude de la Florida International University à Miami démontre que ce n'est pas le cas. Les participants à leur étude étaient 401 adolescents âgés de 14 à 17 ans au départ qui ont répondu à cinq évaluations semestrielles. Les chercheurs ont évalué la motivation à trois moments donnés à l'aide de deux questionnaires d'auto-évaluation.

En moyenne, la fréquence de consommation de cannabis des adolescents a augmenté de manière significative au fil du temps. Les facettes de la motivation liées au désengagement et à la planification ont également augmenté de manière significative au fil du temps, tandis que d’autres aspects de la motivation sont restés stables. Après avoir contrôlé l'effet du sexe, de l'âge, de la dépression et de la consommation d'alcool et de nicotine, seule une association de base entre la consommation de cannabis et la valorisation de l'école est restée significative. Les auteurs ont conclu que "les résultats ne soutiennent pas un lien prospectif entre la consommation de cannabis et la réduction de la motivation chez les adolescents."

Pacheco-Colón I, Hawes SW, Duperrouzel JC, Gonzalez R. Evidence Lacking for Cannabis Users Slacking: A Longitudinal Analysis of Escalating Cannabis Use and Motivation among Adolescents. J Int Neuropsychol Soc. 2021;27(6):637-647.

Science/Homme: Le CBD réduit la douleur chez les patients atteints de neuropathie diabétique périphérique.

Dans une étude contrôlée par placebo menée auprès de 51 patients souffrant de neuropathie diabétique périphérique douloureuse des pieds, le CBD a montré un effet analgésique plus fort que le placebo. L'étude a été menée par Pure Green Pharmaceuticals à Bloomfield, aux États-Unis. Les participants ont reçu soit une préparation de CBD soluble dans l'eau, 3 fois par jour à 20 mg, soit un placebo correspondant pendant 28 jours.

Les patients prenant les comprimés de CBD ont signalé une réduction cliniquement significative de la douleur par rapport au placebo. La douleur moyenne sur une échelle d'évaluation numérique comprise entre 0 et 10 a diminué de 3,4 points dans le groupe CBD, contre 1,7 points dans le groupe placebo. Les sujets du groupe CBD ont également présenté une amélioration du sommeil et une réduction de l'anxiété.

Kimless D, Caloura MK, Goldner S. Cannabidiol (CBD) For the Treatment of Painful Diabetic Peripheral Neuropathy of the Feet: A Placebo-Controlled, Double-Blind, Randomized Trial. J Diabetes Metab. 2021;12(5):1-9.

En bref

Colombie : Les entreprises peuvent exporter du cannabis à usage médical.
Le 23 juillet, la Colombie a donné le feu vert aux exportations de cannabis séché à des fins médicales et autres, le pays andin franchissant une nouvelle étape dans le développement de son industrie du cannabis, où les progrès sont lents malgré un fort potentiel.
Reuters du 23 juillet 2021

Argentine: Un laboratoire de production de l'huile de cannabis sera mis en place dans une université argentine.
L'Université nationale de Lanús prévoit de développer une infrastructure pour travailler à la production d'essais cliniques, ethnographiques et épidémiologiques afin d'accroître les connaissances scientifiques et de valider les connaissances populaires. Il y a plusieurs campus universitaires en Argentine qui se sont intéressés à la recherche sur le cannabis dans le domaine médical, et maintenant une de ces institutions est prête à mettre en place un laboratoire expérimental.
Nouvelles de Ciudad Cannabis du 13 juillet 2021

Pérou: Le gouvernement adopte une loi sur le cannabis médical qui réglemente la culture.
Au Pérou, le Congrès a adopté un projet de loi qui permettra la culture du cannabis médical et une culture réglementée par l'État. Ainsi, avec 100 voix pour, zéro contre et quatre abstentions, les législateurs ont étendu le champ d'application de la loi 30681, qui réglemente le cannabis médical depuis 2017.
El Planteo du 16 juillet 2021

Sports: Le président du Comité mondial d'athlétisme remet en question la consommation du cannabis comme moyen de dopage.
Les règles relatives à la consommation du cannabis par les athlètes devraient être revues, a déclaré le président de l'athlétisme mondial Sebastian Coe le 27 juillet, après que la vedette montante de l'athlétisme Sha'Carri Richardson aura manqué les Jeux de Tokyo à la suite d'un contrôle positif à cette substance.
Reuters du 27 juillet 2021

Science/Cellules: Les extraits de chanvre exercent des effets anticancéreux sur les cellules cancéreuses de l'ovaire.
Dans une étude avec des cellules cancéreuses ovariennes humaines, des extraits de chanvre et le CBD pur ont induit une mort cellulaire programmée (apoptose).
Sciences pharmaceutiques, Collège de pharmacie de l'Université Sullivan, Louisville, États-Unis.
Wasana K, et al. The FASEB Journ. 2021 April 1. [sous presse]

Science/Animal: Le CBD réduit les symptômes de sevrage après l'arrêt de la nicotine.
Dans une étude sur des rats, des injections de CBD ont réduit les symptômes de sevrage après l'arrêt de la nicotine.
Département des neurosciences, The Scripps Research Institute, La Jolla, États-Unis.
Smith, et al. Psychopharmacology 238, 2201-2211 (2021).

Science/Cellules: Le CBD peut augmenter les effets anticancéreux de la doxorubicine dans le cancer du sein.
Le traitement des cellules d'un cancer du sein triple négatif a augmenté la sensibilité à l'agent anticancéreux doxorubicine. Les auteurs ont noté que le CBD peut augmenter l'efficacité thérapeutique de la doxorubicine dans le cancer du sein triple négatif.
Collège de pharmacie et de sciences pharmaceutiques, Université A&M de Floride, Tallahassee, États-Unis.
Patel N, et al. Int J Pharm. 2021:120943.

Science/Animal: La micro-injection de CBD dans une certaine région du cerveau réduit la douleur.
Dans une étude sur des rats, l'injection de très faibles doses de CBD dans le noyau accumbens, une certaine région du cerveau, a réduit la douleur.
Comité de recherche des étudiants, Université des sciences médicales d'Iran, Téhéran, Iran.
Razavi Y, et al. Neurosci Lett. 2021:136141.

Science/Homme: La douleur liée au syndrome d'Ehlers-Danlos a été réduite par le cannabis.
Les scientifiques ont présenté le cas d'une femme de 18 ans, qui souffrait de douleurs dues au syndrome d'Ehlers-Danlos, qui ne répondaient pas aux médicaments standards. Ils ont écrit qu’en commençant un traitement à base de cannabinoïdes, sa douleur a été considérablement réduite, améliorant immédiatement la qualité de vie de la patiente."
University College London Medical School, Londres, Royaume-Uni.
Dar S, et al. BMJ Case Rep. 2021;14(7):e242568.

Science/Animal: L'exposition au THC en tant que fœtus était associée à des perturbations du métabolisme des graisses dans le foie.
Dans une étude menée sur des rats, dont les mères ont reçu du THC pendant la grossesse, ce traitement a eu des effets négatifs sur le métabolisme du foie à l'âge adulte. Les chercheurs ont noté que ces résultats indiquent que l'exposition au THC avant la naissance peut entraîner "une dyslipidémie à long terme associée à une lipogenèse hépatique accrue. Ce phénomène est attribué à un dysfonctionnement mitochondrial et à des mécanismes épigénétiques."
Département de physiologie et de pharmacologie, École de médecine et de dentisterie Schulich, London, Canada.
Oke SL, et al. Int J Mol Sci. 2021;22(14):7502.

Science/Animal: Le système endocannabinoïde protège les cellules nerveuses contre les dommages causés par l'acide kaïnique.
"L'activation du système endocannabinoïde induite par l'injection intra cérébrale d'URB597, un inhibiteur de la dégradation de l’endocannabinoïde anandamide a protégé la structure normale de l'hippocampe et a empêché les dommages et la mort neuronaux induits par le KA" (acide kaïnique).
Institut de biophysique cellulaire, Académie russe des sciences, Pouchtchino, Russie.
Gordon RY, et al. Bull Exp Biol Med. 2021 Jul 23. [sous presse]

Science/Animal: L'augmentation du 2-AG réduit la consommation d’alcool.
Dans différents modèles de troubles liés à la consommation d'alcool chez la souris, l'augmentation de l'endocannabinoïde 2-AG par l'inhibition de sa dégradation a entraîné une réduction de la consommation d'alcool.
Département de pharmacologie, École de médecine de l'Université Vanderbilt, Nashville, États-Unis.
Winters ND, et al. J Clin Invest. 2021:146861.

Science/Animal: Le CBD stabilise la barrière hémato-encéphalique après un traumatisme cérébrale.
Dans un modèle de rat de lésion cérébrale traumatique, le CBD a stabilisé la barrière hémato-encéphalique. Les auteurs ont écrit que "l'administration de cannabidiol améliore l'intégrité et la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique et réduit l'œdème dans le cerveau après un TBI" (traumatisme crânien).
Département d'anatomie et d'histologie/embryologie, Faculté des sciences médicales de base, Université médicale de Kunming, Chine.
Jiang H, et al. Brain Res. 2021:147586.

Science/Homme: L'anxiété et la dépression n'ont pas augmenté de façon significative après l'arrêt de la consommation de cannabis.
Dans une étude menée auprès de 179 adolescents désireux d'arrêter de consommer du cannabis, les chercheurs n'ont pas constaté d'effets pertinents sur l'anxiété et la dépression. Ils ont conclu que ”chez les adolescents qui consomment du cannabis au moins une fois par semaine, 4 semaines d'abstinence de cannabis n'étaient pas associées à un changement significatif des symptômes anxieux ou dépressifs par rapport à la poursuite de la consommation."
Centre de médecine des addictions, département de psychiatrie, hôpital général du Massachusetts, Boston, États-Unis.
Cooke ME, et al. Front Psychiatry. 2021;12:689957.

Science/Animal: Les effets anxiolytiques du métamizole sont médiés par le récepteur CB 1.
Une étude sur des souris a montré que les effets antidépresseurs et anxiolytiques du métamizole (dipyrone) sont médiés par le récepteur cannabinoïde de type 1.
Département de pharmacologie médicale, Faculté de médecine, Université Trakya, 22030, Edirne, Turquie.
Topuz RD, et al. EUR J Pharmacol. 2021;908:174315.

Science/Animal: Le CBD favorise la guérison des ulcères buccaux.
L'ulcère buccal est une lésion inflammatoire fréquente dans la bouche accompagnée de douleurs importantes mais avec peu de traitements efficaces. Une nouvelle recherche montre que le CBD favorise la guérison des ulcères buccaux chez la souris.
Hôpital de stomatologie de Chine occidentale, Université du Sichuan, Chengdu, Chine.
Qi X, et al. J Dent Res. 2021:220345211024528.

Science/Homme: La probabilité de commencer à consommer des opiacés est trois fois plus élevée chez les consommateurs de cannabis que chez les non-consommateurs.
Les données provenant de grandes bases de données des États-Unis, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande dans les années 1977 à 2017 avec 102 461 participants montrent que le risque de consommation d'opiacés est 2,8 fois plus élevé chez les consommateurs de cannabis que chez les non-consommateurs.
Le Centre Matilda de recherche sur la santé mentale et la toxicomanie, l'Université de Sydney, Australie.
Wilson J, et al. Addiction. 2021 Jul 15. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis est fréquente chez les patients atteints de cancer colorectal.
Selon une enquête menée auprès de 1433 patients diagnostiqués d’un cancer colorectal, 24 % étaient des consommateurs de cannabis. Les patients ayant une qualité de vie inférieure et un cancer à un stade avancé étaient plus susceptibles de consommer du cannabis.
Division des sciences de la santé publique, Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson, Seattle, États-Unis.
Newcomb PA, et al. Cancer Causes Control. 2021 Jul 14. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis peut être associée à une plus grande allocation des efforts lors d'une prise de décision basée sur l'effort.
Dans une étude où l'on a demandé aux participants de se soumettre à des tâches de gravité différente,
les consommateurs de cannabis (Age moyen : 24,6 ans) ont sélectionné des essais difficiles de manière significativement plus importante que les 45 non-consommateurs (Age moyen : 23,9 ans), indépendamment de la probabilité de gain ou du niveau de récompense. Les consommateurs de cannabis étaient abstinents depuis au moins 24 heures.
Centre pour la santé du cerveau, École des sciences du comportement et du cerveau, Université du Texas à Dallas, États-Unis.
Taylor MB, et al. J Int Neuropsychol Soc. 2021;27(6):559-569.

Un coup d'�il sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Events Online 2020

Toutes les informations sur les événements en ligne de l'IACM, y compris les vidéos gratuites des webinaires sous-titrées en français, sont disponibles ici.

IACM Conference 2022

La 12e conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine sera reportée à l'automne 2022 et se tiendra sous la forme d'un événement hybride en Suisse et en ligne.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.