Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 7 janvier 2004

Authors

🌐 Canada — Une Ă©tude est en cours sur les effets du cannabis fumĂ© sur la douleur

Avec un retard de 2 ans et demi, une Ă©tude sur les propriĂ©tĂ©s antalgiques du cannabis est en cours Ă  MontrĂ©al. Elle est dirigĂ©e par le docteur Mark Ware, professeur de mĂ©decine gĂ©nĂ©rale et anesthĂ©sique Ă  l’UniversitĂ© McGill. Il souhaite Ă©valuer les propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques du cannabis sur les neuropathies en conditions rĂ©elles et mettre notamment en Ă©vidence le meilleur dosage. Les 32 patients impliquĂ©s auront Ă  fumer du cannabis au moyen de pipes, ayant aujourd’hui statut de matĂ©riel mĂ©dical. Les patients recevront Ă  domicile et dans un ordre alĂ©atoire des doses de teneurs diffĂ©rentes en cannabis et feront Ă©tat de leurs expĂ©riences.

En Juillet 2001, le ministre de la santĂ©, Allan Rock, avait annoncĂ© que le gouvernement allait subventionner l’étude mais SantĂ© Canada la bloqua, en raison de l’absence de fournisseurs de cannabis agrĂ©Ă©. Le ministĂšre a dĂ©sormais donnĂ© la permission Ă  un fournisseur de dĂ©livrer du cannabis pour cet essai. Les premiers rĂ©sultats sont attendus pour dĂ©but 2005.

(Sources: Canadian Broadcasting Corporation du 22 DĂ©cembre, CNN Newswire du 26 Juillet 2001)

🌐 Etats-Unis — La premiĂšre Ă©tude clinique avec du cannabis vaporisĂ© autorisĂ©e

L’administration amĂ©ricaine pour les produits pharmaceutiques FDA (Food and Drug Administration) a autorisĂ© une Ă©tude financĂ©e par le centre de recherche sur le cannabis mĂ©dical CMCR (Center for Medicinal Cannabis Research) de l’UniversitĂ© de Californie ayant pour but de comparer les effets de la marijuana fumĂ©e par rapport Ă  ceux de vapeurs inhalĂ©es au moyen vaporisateur Volcano et contenant la mĂȘme quantitĂ© de marijuana.

L’étude, qui sera dirigĂ©e par le docteur Donald Abrams de l’UniversitĂ© de Californie Ă  San Francisco dĂ©marrera dĂ©but 2004. Elle vise Ă  comparer les effets subjectifs, les niveaux de cannabinoĂŻdes dans le sang et de monoxyde de carbone dans l’air expirĂ© sur des sujets sains dans 6 conditions diffĂ©rentes : trois jours Ă  fumer 400 milligrammes de cigarettes de cannabis contenant 1,7%, 3,5% ou 7% de THC, et trois jours Ă  consommer par vaporisation 400 milligrammes de cannabis 1,7%, 3,5% ou 7% de THC au moyen du vaporisateur Volcano.

Au cours des recherches prĂ©cĂ©dentes menĂ©es par l’antenne Californienne de l’organisation AmĂ©ricaine pour la rĂ©vision des lois sur la marijuana NORML (National Organzation for the Reform of Marihuana Laws), le vaporisateur Volcano – fabriquĂ© en Allemagne – avait quasiment Ă©liminĂ© toutes les toxines prĂ©sentes habituellement dans la fumĂ©e de cannabis. Les vapeurs contenaient presque exclusivement que du THC.

(Sources: MAPS News Update des 26 juin et 4 décembre 2003, communiqué de presse du California NORML du 2 mai 2003)

En bref

🌐 Hollande — Cannabis mĂ©dical

Les mĂ©decins et pharmaciens hollandais font dans l’ensemble Ă©tat d’expĂ©riences positives Ă  propos de la prescription de cannabis, en vigueur depuis septembre 2003. (Source : Deutches Ärzteblatt du 30 dĂ©cembre 2003)

🌐 Etats-Unis — Colorado

L’agence fĂ©dĂ©rale amĂ©ricaine pour les drogues DEA (Drug Enforcement Administration) refuse de restituer du cannabis saisi chez un patient. James Garrecht, juge dans le contĂ© de Routt a demandĂ© au DEA de restituer avant le 29 dĂ©cembre 2003 les 56 grammes saisis Ă  Don Nord, inscrit au programme de cannabis mĂ©dical de l’état du Colorado. Une unitĂ© d’intervention de 9 officiers issus de la police fĂ©dĂ©rale et de celle du Colorado avait saisi le cannabis en octobre. Kristopher Hammond, l’avocat de Don Nord, dĂ©clare que cette intervention ne relevait pas juridiquement de la compĂ©tence du DEA puisque c’est un juge de l’état du Colorado qui est Ă  l’origine de la perquisition. (Source : Associated Press du 29 dĂ©cembre 2003)

đŸ·ïž Science — Application cutanĂ©e

Un systĂšme d’application cutanĂ©e de Cannabidiol (CBD) utilisant des transporteurs Ă©thosomaux vient d’ĂȘtre mis au point. Les ethosmones sont des vĂ©sicules moles constituĂ©es de phospholipides, d’éthanol et d’eau. Ils possĂšdent la propriĂ©tĂ© d’encapsuler et dĂ©livrer Ă  travers la peau des molĂ©cules solubles trĂšs grasses telles que les cannabinoĂŻdes. A travers l’application cutanĂ©e d’un systĂšme Ă©thosomal de CBD sur l’abdomen de souris nues pendant 72 heures, la concentration de CBD dans le sang atteint des niveaux stables en 24 heures perdurant jusqu’à la fin de l’expĂ©rience. La quantitĂ© moyenne de CBD pĂ©nĂ©trant la peau aprĂšs 12 et 73 heures d’application a Ă©tĂ© calculĂ©e Ă  respectivement 23% et 43% de la dose initiale de 6mg. (Sources Kidzki M, et coll. J Control Release 2003; 93(3):377-87)

đŸ·ïž Science — Abstinence

Deux enquĂȘtes avec contrĂŽle placebo ont Ă©tudiĂ© les effets du THC et d’un stabilisateur d’humeur, Divalproex, sur les symptĂŽmes de privation de cannabis. Les participants (7 dans chaque Ă©tude) annonçaient fumer 6 Ă  10 joints par jour. L’administration par voie orale de THC (10 mg, 5 fois par jour) pendant l’abstinence Ă  la marijuana a diminuĂ© les symptĂŽmes du manque et le sentiment de besoin en marijuana. Le divalproex a quant Ă  lui diminuĂ© le sentiment de besoin en marijuana mais a dĂ©tĂ©riorĂ© l’humeur. (Source : Haney M, et coll., Neuropsychopharmacology 2004;29(1):158-70)

🌐 Canada — Court SuprĂȘme

La Court SuprĂȘme du Canada a jugĂ© que la dĂ©tention de cannabis resterait un dĂ©lit jusqu’à ce que le gouvernement ne rĂ©vise les lois en vigueur. La plus haut court du pays a rejetĂ© la demande de 3 hommes argumentant qu’utiliser la loi pour condamner une activitĂ© inoffensive Ă©tait anticonstitutionnel. La court a dĂ©cidĂ© 6 voix contre 3 que pĂ©naliser la possession de marijuana ne violait pas la charte des droits et des libertĂ©s (Source: Canadian Broadcasting Corporation du 23 dĂ©cembre 2003)