Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 5 novembre 2019

Authors

đŸ·ïž Science/Homme — Selon une Ă©tude ouverte, le cannabis pourrait ĂȘtre utile dans le traitement de la douleur aprĂšs une lĂ©sion de la moelle Ă©piniĂšre

Selon une étude réalisée par un groupe de scientifiques néo-zélandais et australiens, l'utilisation de cannabis améliorait la gestion de la douleur aprÚs une lésion de la moelle épiniÚre, notamment la fonction et l'amélioration des activités de la vie quotidienne. Les auteurs ont interrogé 8 personnes et interprété 6 thÚmes.

Les participants étaient motivés à utiliser du cannabis alors que d'autres stratégies de gestion de la douleur étaient inefficaces et étaient des consommateurs de cannabis bien informés. Ils ont rapporté que le cannabis réduisait rapidement leur douleur et leur permettait de participer à des activités de la vie quotidienne sans la somnolence des médicaments antidouleur traditionnels.

Bourke JA, Catherwood VJ, Nunnerley JL, Martin RA, Levack WMM, Thompson BL, Acland RH. Using cannabis for pain management after spinal cord injury: a qualitative study. Spinal Cord Ser Cases. 2019;5:82.

đŸ·ïž Science/Cellules — Le CBD cible directement les mitochondries des cellules cancĂ©reuses pour les tuer

Les propriĂ©tĂ©s anticancĂ©reuses du cannabinoÏde non psychĂ©dĂ©lique, le cannabidiol (CBD), ont Ă©tĂ© dĂ©montrĂ©es sur diffĂ©rentes cellules cancĂ©reuses. DiffĂ©rentes cibles molĂ©culaires ont Ă©tĂ© proposĂ©es pour le CBD, notamment les rĂ©cepteurs aux cannabinoĂŻdes et certains canaux ioniques.

Des chercheurs de l'Université de Colima, au Mexique, ont maintenant montré que les cellules leucémiques, mais non les cellules sanguines saines, étaient trÚs sensibles au traitement par CBD. L'effet du CBD ne dépend pas des récepteurs aux cannabinoïdes ni des canaux membranaires plasmatiques. Au lieu de cela, le CBD cible directement les mitochondries, qui sont les centrales énergétiques des cellules, et modifie leur capacité à gérer le calcium. Le CBD provoque une surcharge en calcium mitochondrial et donc la mort cellulaire.

Olivas-Aguirre M, Torres-LĂłpez L, Valle-Reyes JS, HernĂĄndez-Cruz A, Pottosin I, Dobrovinskaya O. Cannabidiol directly targets mitochondria and disturbs calcium homeostasis in acute lymphoblastic leukemia. Cell Death Dis. 2019;10(10):779.

En bref

đŸ·ïž Science 🌐 Etats-Unis — 3,5 millions de dollars pour l'Ă©tude des effets du cannabis sur la douleur

Une Ă©quipe de chercheurs de l'UniversitĂ© de GĂ©orgie Ă©tudiera les effets du cannabis sur les personnes souffrant de douleur chronique. Le projet de recherche est financĂ© par une subvention de 3,5 millions de dollars de l’Institut National de la Toxicomanie, une branche de l’Institut National de la SantĂ©.

Université de Georgie du 8 Octobre 2019

đŸ·ïž Science/Homme — NumĂ©ro spĂ©cial du Lancet sur les drogues: ne pas criminaliser les consommateurs de drogue

Dans un numĂ©ro spĂ©cial de la revue Lancet, les auteurs de l'Ă©ditorial ont Ă©crit que la communautĂ© mĂ©dicale devrait se battre pour les droits des patients toxicomanes et leur offrir "une solidaritĂ© et une protection contre les pires excĂšs de la politique populiste". L’éditorial aborde des sujets "qui vont probablement devenir de plus en plus importants au cours de la prochaine dĂ©cennie."

Editorial Spécial du Lancet du 23 Octobre 2019

Vice du 23 Octobre 2019

🌐 Canada — LĂ©galisation de dĂ©rivĂ©s du cannabis tels que les produits comestibles et les boissons

La réglementation concernant les produits dérivés du cannabis entrera officiellement en vigueur. Les dérivés sont des produits à base de fleurs non séchées, tels que des produits comestibles, des boissons à base de cannabis, des vapes, des concentrés et des crÚmes.

MSN du 17 Octobre 2019

🌐 Allemagne — Les analyses de marchĂ© montrent que le marchĂ© du cannabis reprĂ©sentera environ 8 milliards d'euros dans 10 ans

Une sociĂ©tĂ© d’études de marchĂ© spĂ©cialisĂ©e dans le cannabis prĂ©voit un volume de marchĂ© du cannabis Ă  des fins mĂ©dicales en Allemagne de 7,7 milliards d’euros d’ici 2028. C’est le rĂ©sultat du "Rapport sur le cannabis en Allemagne".

Business Insider du 14 Octobre 2019

🌐 Suisse — Les mĂ©decins pourraient bientĂŽt prescrire du cannabis

Les mĂ©decins suisses devraient Ă  l'avenir ĂȘtre autorisĂ©s Ă  prescrire du cannabis Ă  des fins mĂ©dicales. Cette proposition du Conseil FĂ©dĂ©ral a Ă©tĂ© largement approuvĂ©e lors du processus de consultation. Les SVP, SP, FDP et BDP soutiennent le projet de modification de la loi sur les stupĂ©fiants. Jusqu'Ă  prĂ©sent, les patients suisses ne pouvaient utiliser le cannabis Ă  des fins thĂ©rapeutiques qu'avec l'autorisation de l'Office FĂ©dĂ©ral de la SantĂ© Publique.

Zentralplus du 16 Octobre 2019

🌐 Danemark — Une ville danoise pourrait devenir un centre de production de cannabis neutre en CO2

Haderslev pourrait devenir le centre d’une production de cannabis mĂ©dical neutre en CO2. Sift grain est destinĂ© aux investisseurs locaux qui souhaitent investir de l’argent dans une installation de production de cannabis mĂ©dical. Ce sera en liaison avec SĂžnderjysk Biogas I/S Ă  Bevtoft.

Jyske Vestkysten du 16 Octobre 2019

🌐 Mexique — Le Mexique pourrait peut-ĂȘtre dĂ©velopper son propre mĂ©dicament Ă  base de cannabis

Le Mexique est capable de mener des études cliniques et scientifiques pour développer le premier médicament dérivé du cannabis, a déclaré Camilo Rios Castañeda, responsable du Département de Neurochimie de l'Institut National de Neurologie et de Neurochirurgie (INNN).

El Sol de Mexico du 4 Octobre 2019

đŸ·ïž Science/Homme — Les concentrations d’endocannabinoĂŻdes varient en fonction du moment de la journĂ©e

Les chercheurs ont trouvé des concentrations biphasiques d'anandamide dans le sang pendant 24 heures, avec un pic au lors de la phase primaire du sommeil (2 heures du matin) et un second pic au milieu de l'aprÚs-midi (15 heures). Les concentrations les plus faibles ont été trouvées au milieu de la matinée (10 heures). Les profils de certains autres endocannabinoïdes (OEA et PEA) ont suivi une tendance similaire, alors que le profil de 2-AG était différent.

DĂ©partement de MĂ©decine, UniversitĂ© de Chicago, États-Unis.

Hanlon EC, et al. Psychoneuroendocrinology. 2019;111:104471.

đŸ·ïž Science/Homme — Les patients prĂ©sentant une lĂ©sion de la moelle Ă©piniĂšre courent un risque plus Ă©levĂ© de consommation d'alcool, de cannabis, d'opioĂŻdes et de tabac

Lors d’une vaste Ă©tude portant sur 6 192 patients prĂ©sentant une lĂ©sion de la colonne vertĂ©brale par rapport Ă  d'autres patients, le risque de troubles liĂ©s Ă  l'alcool, au cannabis, aux opioĂŻdes et au tabac Ă©tait considĂ©rablement accru.

DĂ©partement de KinĂ©siologie, UniversitĂ© d'État de Pennsylvanie, États-Unis.

Graupensperger S, et al. Drug Alcohol Depend. 2019;205:107608.

đŸ·ïž Science/Animal — Le CBD a empĂȘchĂ© le cerveau de se dĂ©tĂ©riorer en raison du manque d'oxygĂšne chez les nouveau-nĂ©s

Lors d’une Ă©tude chez le rat, l'administration de CBD, Ă  animaux nouveau-nĂ©s, a empĂȘchĂ© des consĂ©quences d'un manque d'apport en oxygĂšne, Ă  savoir une perturbation de la myĂ©linisation des cellules nerveuses et une altĂ©ration fonctionnelle associĂ©e.

Institut de Recherche en Santé Puerta de Hierro Majadahonda, Madrid, Espagne.

CepriĂĄn M, et al. Front Pharmacol. 2019;10:1131.

đŸ·ïž Science/Animal — Le CBD peut prĂ©venir la somnolence diurne excessive

Dans un modĂšle de narcolepsie chez le rat, le CBD empĂȘchait une somnolence excessive pendant la journĂ©e. Les auteurs ont notĂ© que leurs rĂ©sultats "suggĂšrent que le CBD pourrait prĂ©venir la somnolence liĂ©e Ă  la narcolepsie".

Université Anåhuac Mayab. Mérida, Mexique.

Murillo-RodrĂ­guez E, et al. CNS Neurol Disord Drug Targets. 2019 Oct 21. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — LĂ©gĂšre augmentation du risque d’accident de la route aprĂšs la lĂ©galisation du cannabis dans l’État de Washington et du Colorado

Au cours des cinq annĂ©es qui ont suivi la lĂ©galisation du cannabis dans l’État de Washington et du Colorado, les taux d’accidents mortels ont augmentĂ© plus rapidement que prĂ©vu. En effet, jusqu’à prĂ©sents, les taux d’accidents Ă©taient identiques Ă  ceux des États de contrĂŽle (+1,2 accident / milliard de vĂ©hicules par milles parcourus). Cependant, cette diffĂ©rence n'Ă©tait pas significative.

École de MĂ©decine Dell de l'UniversitĂ© du Texas Ă  Austin, États-Unis.

Aydelotte JD, et al. Accid Anal Prev. 2019;132:105284.

đŸ·ïž Science/Animal — L'effet analgĂ©sique du diclofĂ©nac est mĂ©diĂ© par les rĂ©cepteurs cannabinoĂŻdes et d'autres rĂ©cepteurs

Les études chez les animaux montrent que le diclofénac soulage la douleur en impliquant plusieurs récepteurs, dont le récepteur CB1, le récepteur GPR55 et les récepteurs ”-opioïdes du cerveau.

Faculté de Médecine Vétérinaire, Université Urmia, Iran.

Tamaddonfard E, et al. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol. 2019 Oct 22. [in press]

đŸ·ïž Science/Animal — Le rĂ©cepteur CB1 module les effets des acides gras polyinsaturĂ©s sur la mĂ©moire de rats stressĂ©s

Le blocage du récepteur CB1 par un composé synthétique (AM251) et l'administration d'acides gras oméga-3 ont amélioré la mémoire chez les rats stressés.

Faculté des Sciences, Université de Valparaiso, Chili.

Peñaloza-Sancho V, et al. Nutr Neurosci. 2019 Oct 22:1-18.

đŸ·ïž Science/Animal — Un rĂ©gime riche en graisses et la nicotine ont augmentĂ© le niveau de rĂ©cepteurs CB1 dans une certaine rĂ©gion du cerveau

Une combinaison d'un régime riche en graisses et en nicotine a augmenté le niveau de récepteurs CB1 dans l'hypothalamus, une région du cerveau donnée. Un régime riche en graisses ou la nicotine seule n'étaient pas efficaces. Les auteurs ont écrit que "l'exposition à la nicotine peut provoquer une réponse accrue des endocannabinoïdes dans l'obésité induite par le régime".

Centre d'Innovation MĂ©dicale, École SupĂ©rieure de MĂ©decine de l'UniversitĂ© de Kyoto, Kyoto, Japon.

Guo T, et al. Neurosci Lett. 2019 Oct 18:134550.

đŸ·ïž Science/Animal — Les inhibiteurs de la dĂ©gradation des endocannabinoĂŻdes ont empĂȘchĂ© la migraine

Dans un modĂšle de migraines chez la souris, l'inhibition de la dĂ©gradation des endocannabinoĂŻdes par l'inhibition de l'enzyme FAAH (acide gras amide hydrolase) a empĂȘchĂ©, mais pas interrompu, le traitement des crises de migraine.

Fondation IRCCS Mondino Pavia, Italie.

Greco R, et al. Neurobiol Dis. 2019;134:104624.

đŸ·ïž Science/Animal — L'activation du rĂ©cepteur CB2 peut augmenter l'efficacitĂ© des antidĂ©presseurs

Dans un modĂšle de dĂ©pression chez la souris, le test de la nage forcĂ©e, a Ă  la fois l'activĂ© et le bloquĂ© le rĂ©cepteur CB2, ce qui a amĂ©liorĂ© l'activitĂ© antidĂ©pressive des mĂ©dicaments standards testĂ©s, Ă  savoir l'imipramine, l'escitalopram et la rĂ©boxĂ©tine. Les cannabinoĂŻdes n’ont pas influĂ© sur les concentrations des antidĂ©presseurs.

SiÚge et Département de Pharmacie Appliquée et Sociale, Université de médecine de Lublin, Pologne.

Poleszak E, et al. Behav Brain Res. 2019 Oct 15:112297.

đŸ·ïž Science/Animal — Le CBD prĂ©sente des interactions pharmacodynamiques et pharmacocinĂ©tiques avec le mĂ©dicament antiĂ©pileptique, le clobazam

Lors d’une Ă©tude chez le rat, le CBD (cannabidiol) a inhibĂ© le mĂ©tabolisme du clobazam dans le foie et la combinaison du CBD et du clobazam a entraĂźnĂ© une augmentation de l'effet anticonvulsivant. Les auteurs ont notĂ© que leur Ă©tude "met en Ă©vidence l'implication d'interactions pharmacodynamiques et pharmacocinĂ©tiques entre le CBD et le clobazam qui pourraient contribuer Ă  son efficacitĂ© dans le syndrome de Dravet".

Brain and Mind Centre, Université de Sydney, Australie.

Anderson LL, et al. Epilepsia. 2019 Oct 17. [in press].

đŸ·ïž Science — Conditions optimales pour la macĂ©ration de cannabis

Les chercheurs ont Ă©tudiĂ© les conditions optimales pour la macĂ©ration de cannabis. Ils ont dĂ©couvert que "les conditions optimales fournies par les concentrations Ă©levĂ©es simultanĂ©es de cannabidiol et de Δ9-tĂ©trahydrocannabinol Ă©taient de 40 ° C pendant 30 minutes".

CollÚge de Pharmacie, Université de Rangsit, Pathum Thani, Thaïlande.

Monton C, et al. An Acad Bras Cienc. 2019;91(3):e20190676.

đŸ·ïž Science/Homme — L'usage combinĂ© du tabac et du cannabis augmente l'exposition aux substances toxiques

Une étude comparant 911 fumeurs de tabac et 167 co-utilisateurs de cannabis et de tabac a montré que les co-utilisateurs ont été exposés à des niveaux plus élevés de substances toxiques.

UniversitĂ© du Wisconsin - Stevens Point, États-Unis.

Meier E, et al. Nicotine Tob Res. 2019 Oct 16. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — La consommation de cannabis est un facteur de risque indĂ©pendant de crise cardiaque chez les jeunes

Selon l'analyse d'un Ă©chantillon national, 1694 patients ĂągĂ©s de 15 Ă  22 ans ayant eu un infarctus du myocarde ont Ă©tĂ© comparĂ©s Ă  9 465 255 personnes en bonne santĂ© du mĂȘme Ăąge, la cocaĂŻne (rapport de cotes: 3,9), l’amphĂ©tamine (rapport de cotes: 2,3) et le cannabis (rapport de cotes: 1,3) prĂ©sentaient un risque d'hospitalisation Ă©levĂ© en raison d'une crise cardiaque.

DĂ©partement de Psychiatrie, Griffin Memorial Hospital, Oklahoma, États-Unis.

Patel RS, et al. J Adolesc Health. 2019 Oct 11. [in press]