Publié
Dernière actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 29 janvier 2023

Authors

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : Le cannabis pourrait am√©liorer l'agitation et le sommeil dans la maladie d'Alzheimer, selon une √©tude observationnelle

Un essai r√©trospectif et observationnel visait √† √©tudier l'action clinique de l'administration d'un extrait de cannabis THC : CBD chez des patients atteints de la maladie d'Alzheimer sur des sympt√īmes graves tels que l'agitation, la perte de poids, les troubles cognitifs et les troubles du sommeil. Trente patients (9 hommes et 21 femmes) diagnostiqu√©s avec une maladie d'Alzheimer l√©g√®re, mod√©r√©e ou s√©v√®re, √Ęg√©s de 65 √† 90 ans, ont √©t√© recrut√©s par le Second Opinion Medical Network de Mod√®ne, en Italie. Ils ont utilis√© un extrait de cannabis dilu√© dans de l'huile d'olive deux fois par jour pendant 12 semaines.

Les questionnaires ont montré une réduction de l'agitation, de l'apathie, de l'irritabilité, des troubles du sommeil et de l'alimentation, améliorant ainsi la détresse des soignants. Les niveaux de comportements physiquement et verbalement agressifs étaient plus faibles chez tous les patients. En outre, les troubles cognitifs ont été améliorés chez 45% des patients. Les auteurs ont conclu que leur "étude anecdotique, spontanée et observationnelle a démontré l'efficacité et la sécurité de l'extrait de cannabis dilué dans l'huile chez les patients atteints de la MA".

Palmieri B, Vadal√† M. Extrait oral de cannabis THC : CBD dans les principaux sympt√īmes de la maladie d'Alzheimer : agitation et perte de poids. Clin Ter. 2023;174(1):53-60.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : Le CBD a un effet anti-convulsions comparable √† celui d'autres m√©dicaments anti√©pileptiques

Selon une √©tude r√©trospective multicentrique portant sur 311 patients, le CBD s'est r√©v√©l√© efficace dans plusieurs types d'√©pilepsie. L'√©tude a analys√© l'efficacit√© et la tol√©rance du CBD chez des patients √©pileptiques dans 16 centres d'√©pilepsie en Allemagne. Elle comprenait les donn√©es de 235 enfants et adolescents ainsi que de 76 adultes √Ęg√©s de 0 √† 72 ans (√Ęge m√©dian : 11 ans).

Les schémas de titration du CBD ont été plus lents que ceux recommandés, avec une bonne tolérance des doses plus élevées, en particulier chez les enfants. Parmi tous les patients, 36,9 % ont connu une réduction de la fréquence des crises de plus de 50 %, indépendamment de leur sous-type d'épilepsie ou de la comédication par le clobazam. La période d'observation médiane était de 15,8 mois. Environ un tiers de tous les patients ont interrompu le traitement pendant la période d'observation en raison d'effets indésirables ou d'un manque d'efficacité.

K√ľhne F, Becker LL, Bast T, Bertsche A, Borggraefe I, Bo√üelmann CM, Fahrbach J, Hertzberg C, Herz NA, Hirsch M, Holtkamp M, Janello C, Kluger GJ, Kurlemann G, Lerche H, Makridis KL, von Podewils F, Pringsheim M, Schubert-Bast S, Schulz J, Schulze-Bonhage A, Steinbart D, Steinhoff BJ, Strzelczyk A, Syrbe S, De Vries H, Wagner C, Wagner J, Wilken B, Prager C, Klotz KA, Kaindl AM. Donn√©es r√©elles sur le traitement au cannabidiol de diff√©rents sous-types d'√©pilepsie : une √©tude r√©trospective multicentrique. Epilepsia Open. 2023 Jan 24 [in press].

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : Le cannabis peut √™tre utilis√© en cas de dysfonctionnement sexuel, selon une vaste enqu√™te

Les r√©sultats d'une enqu√™te men√©e aupr√®s de 811 participants √Ęg√©s de 18 √† 85 ans fournissent des "implications pour l'am√©lioration de la qualit√© sexuelle." Les chercheurs du d√©partement de d√©veloppement humain et des sciences de la famille de l'universit√© d'East Carolina √† Greenville, aux √Čtats-Unis, ont √©crit que "les implications de cette √©tude incluent l'utilisation possible du cannabis pour traiter les dysfonctionnements sexuels, en particulier chez les femmes."

L'√Ęge et le sexe n'ont pas eu d'effets significatifs sur la consommation de cannabis et le fonctionnement et la satisfaction sexuels. Plus de 70 % des participants ont signal√© une augmentation du d√©sir et de l'intensit√© de l'orgasme. Les participants qui ont d√©clar√© se masturber ont indiqu√© que le cannabis augmentait leur plaisir pendant la masturbation. Les participants ont √©galement d√©clar√© que le cannabis am√©liorait leur sens du go√Ľt et du toucher. "Dans l'ensemble, les r√©sultats ont indiqu√© que les hommes et les femmes percevaient que la consommation de cannabis augmentait leur fonctionnement et leur satisfaction sexuels, en particulier l'augmentation du d√©sir et de l'intensit√© de l'orgasme."

Moser A, Ballard SM, Jensen J, Averett P. L'influence du cannabis sur le fonctionnement et la satisfaction sexuels. J Cannabis Res. 2023;5(1):2.

ūüĆź France : R√©sultats positifs du programme de cannabis m√©dical

Une expérimentation de cannabis médicinal gratuit pour 3 000 patients en France vient d'être prolongée et les premiers résultats sont positifs, notamment pour les patients souffrant de douleurs. L'expérimentation n'a pas pour but "d'évaluer l'efficacité du cannabis médicinal, même si des données cliniques sont recueillies", précise Nathalie Richard, directrice de cette expérimentation à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Globalement, 91% des patients sont satisfaits du médicament.

Depuis le lancement de l'expérimentation, 2 204 patients ont été admis dans le programme (au 18 octobre 2022). Actuellement, ils sont 1 453, dont 792 pour des douleurs neuropathiques réfractaires, 215 pour une spasticité douloureuse due à la sclérose en plaques, 181 pour une épilepsie résistante aux médicaments, 105 pour l'oncologie, 104 pour des situations palliatives et 56 pour la spasticité. Le gouvernement a déjà présenté un rapport d'évaluation à la Chambre des représentants à la fin du mois de septembre 2022. Celui-ci a montré une évaluation positive en faveur de la faisabilité du circuit de dispensation du cannabis médicinal. Aucun problème d'abus de cannabis n'a été constaté.

Cannabisindustrie.nl du 18 janvier 20230

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : Le cannabis peut am√©liorer le sommeil selon l'√©tude contr√īl√©e

Dans le cadre d'un essai randomis√© de plus grande envergure, 181 adultes cherchant √† obtenir du cannabis pour traiter l'insomnie, la douleur ou les sympt√īmes anxieux ou d√©pressifs ont √©t√© r√©partis au hasard entre l'obtention imm√©diate d'une carte de cannabis m√©dical et une liste d'attente. Ils ont r√©pondu pendant 12 semaines √† des enqu√™tes quotidiennes en ligne sur la consommation de cannabis et le sommeil, la douleur et les sympt√īmes d√©pressifs. L'√©tude a √©t√© men√©e par des chercheurs du Center for Addiction Medicine du d√©partement de psychiatrie du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School √† Boston, aux √Čtats-Unis.

Les d√©clarations quotidiennes de consommation de cannabis √©taient coh√©rentes avec les √©valuations faites lors des entretiens mensuels et les analyses d'urine. Le groupe cannabis a augment√© la fr√©quence d'utilisation du cannabis dans les 12 semaines suivant la randomisation. La qualit√© du sommeil auto-d√©clar√©e √©tait significativement plus √©lev√©e les jours de consommation de cannabis que les jours de non-consommation. Le groupe cannabis a montr√© des am√©liorations du sommeil √† long terme, coh√©rentes avec l'augmentation de la fr√©quence de consommation de cannabis. Aucune am√©lioration n'a √©t√© constat√©e pour la douleur ou les sympt√īmes d√©pressifs.

Tervo-Clemmens B, Schmitt W, Wheeler G, Cooke ME, Schuster RM, Hickey S, Pachas GN, Evins AE, Gilman JM. Consommation de cannabis et qualité du sommeil dans la vie quotidienne : An electronic daily diary study of adults starting cannabis for health concerns. Drug Alcohol Depend. 2023;243:109760.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : 90 % des patients souffrant de douleurs signalent une am√©lioration forte ou mod√©r√©e gr√Ęce aux m√©dicaments √† base de cannabis

Tous les patients souffrant de douleurs chroniques dans trois centres de traitement de la douleur de l'√Čtat f√©d√©ral allemand de la Sarre, en Allemagne, qui avaient re√ßu au moins une prescription de m√©dicaments √† base de cannabis dans le pass√© ont √©t√© inclus dans une √©tude transversale du 1er janvier au 31 d√©cembre 2021. Les patients et leurs m√©decins ont rempli s√©par√©ment un questionnaire auto-d√©velopp√©.

Les 187 patients contact√©s ont particip√© √† l'√©tude. Depuis le d√©but de la th√©rapie au cannabis, 44,9 % des patients ont d√©clar√© que leur √©tat s'√©tait beaucoup ou tr√®s am√©lior√©, 43,3 % qu'il s'√©tait mod√©r√©ment am√©lior√© et 8 % qu'il s'√©tait l√©g√®rement am√©lior√©. Du point de vue des patients, les sympt√īmes les plus fr√©quemment signal√©s comme s'√©tant consid√©rablement am√©lior√©s √©taient les probl√®mes de sommeil (36,4 %), les tensions musculaires (25,1 %) et les probl√®mes d'app√©tit (22,1 %). Les effets secondaires g√™nants les plus fr√©quents √©taient la transpiration (6,4 %), les probl√®mes de concentration (4,2 %) et les naus√©es (4,1 %). Les m√©decins ont not√© un soulagement substantiel de la douleur dans 60,7 % des cas, une am√©lioration du sommeil dans 65,7 % des cas et du bien-√™tre mental dans 34,3 % des cas. Un arr√™t complet des opio√Įdes a √©t√© obtenu chez 64,7% des patients, des anticonvulsivants chez 57,9% et des antid√©presseurs chez 60%.

¬†B√∂ttge-Wolpers C, Bialas P, Gottschling S, Juckenh√∂fel S, Konietzke D, Madlinger A, Welsch P, H√§user W. [Avantages et inconv√©nients des m√©dicaments √† base de cannabis du point de vue des patients souffrant de douleurs chroniques et de leurs m√©decins : une √©tude de cohorte dans trois centres de la douleur de l'√Čtat f√©d√©ral allemand de la Sarre]. Schmerz. 2023 Jan 20. [sous presse].

Nouvelles en bref

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : La consommation r√©guli√®re de cannabis n'a pas d'impact n√©gatif sur la sant√© publique

Selon les résultats d'une enquête menée auprès d'un échantillon représentatif de consommateurs réguliers de cannabis en Catalogne, en Espagne, il "semble que la consommation régulière de cannabis, bien que contribuant à des problèmes liés à la qualité du sommeil ou à la dépendance, n'ait pas d'impact négatif sur la santé publique d'une manière détectable à l'aide d'indicateurs de santé".

Centre international d'éducation ethnobotanique, Barcelone, Espagne.

Jiménez JH, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2023 Jan 13. [sous presse].

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : La consommation de cannabis n'a aucun effet sur la fonction pulmonaire

Selon une √©tude longitudinale, "le tabagisme (avec ou sans consommation de cannabis) est associ√© √† une r√©duction du d√©bit d'air. Il n'y a pas d'association coh√©rente entre la consommation de cannabis et les mesures de la fonction pulmonaire. La consommation conjointe de tabac et de cannabis ne semble pas entra√ģner de risque suppl√©mentaire pour la fonction pulmonaire au-del√† des risques associ√©s √† la consommation de tabac seul."

√Čcole de sant√© publique, Facult√© de m√©decine, Universit√© de Queensland, Australie.

Najman JM, et al. Respir Med. 2023:107124.

ūüĆź Argentine : le gouvernement compte sur les exportations de cannabis

Le 25 janvier, le gouvernement a lancé le premier groupe de travail d'une nouvelle agence nationale chargée de régulariser et de promouvoir l'industrie naissante du cannabis dans le pays, dont les ministres espèrent qu'elle créera de nouveaux emplois et des exportations générant de nouveaux revenus pour la nation sud-américaine."

Reuters du 26 janvier 2023

ūüĆź R√©publique tch√®que : Le projet de loi sur la l√©galisation du cannabis sera pr√©sent√© en mars.

Selon David HluŇ°t√≠k, du d√©partement gouvernemental de coordination de la politique en mati√®re de drogues, le projet de loi en pr√©paration comprend des r√®gles pour la taxation, la culture l√©gale, le fonctionnement des clubs de cannabis, les ventes sous licence et l'exportation. Toutefois, il impose des restrictions quant √† savoir qui peut produire et vendre du cannabis, o√Ļ et sous quelles licences.

Born2Invest du 25 janvier 2023                                           

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : La l√©galisation du cannabis au Canada a √©t√© associ√©e √† une augmentation des probl√®mes li√©s au cannabis

La légalisation du cannabis au Canada a été associée à une probabilité accrue de consommation de cannabis, de consommation quotidienne de cannabis et de problèmes liés au cannabis.

Institut de recherche sur les politiques en santé mentale, Centre de toxicomanie et de santé mentale, Toronto, Canada.

Imtiaz S, et al. Drug Alcohol Depend. 2023;244:109765.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : De nombreux consommateurs r√©guliers de cannabis ont une pr√©f√©rence pour les vari√©t√©s de cannabis sativa ou indica

Dans une √©tude portant sur 101 consommateurs r√©guliers de cannabis, la majorit√© des participants (78 %) avaient une pr√©f√©rence pour le sativa ou l'indica et ont indiqu√© les raisons de leur pr√©f√©rence. Les auteurs ont √©crit que les cultivars "class√©s comme √©tant √† dominance indica √©taient associ√©s √† des effets de faible √©veil plus importants dans les mod√®les qui tenaient compte de la variation intra et inter-personnelle, malgr√© les d√©fis scientifiques que repr√©sente la distinction entre sativa et indica. Les r√©sultats pr√©liminaires sugg√®rent √©galement que les terp√®nes peuvent jouer un r√īle dans les effets subjectifs."

D√©partement de psychologie, Arizona State University, Tempe, √Čtats-Unis.

Okey SA, et al. Cannabis Cannabinoid Res. 2023 Jan 16. [sous presse].

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Animal : Le CBD et le THC peuvent tous deux √™tre utiles dans l'√©pilepsie g√©n√©ralis√©e

Les chercheurs ont étudié les effets du CBD et du THC chez des souris soumises au test des crises d'électrochocs maximales. "Le CBD seul et la combinaison CBD+THC pourraient être utiles dans le traitement des crises généralisées. L'avantage d'ajouter du THC au CBD, cependant, pourrait être moindre que dans le traitement des crises focales."

Département de pharmacologie et de toxicologie, Université de Toronto, Canada.

Dlugosz L. et al. Epilepsy Res. 2023;190:107087.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : L'int√©r√™t pour les m√©dicaments √† base de cannabis peut √™tre influenc√© par la personnalit√©

D'après des entretiens avec 180 patients atteints d'arthrite rhumatismale, la personnalité a influencé la recherche d'un traitement au cannabis pour soulager la douleur, en s'associant de manière dynamique à une plus grande activité/gravité de la maladie et à la consommation de tabac. Contrairement à d'autres informations disponibles, elle n'était pas liée à la psychopathologie ou à l'usage récréatif du cannabis.

Département d'immunologie et de rhumatologie, Mexico, Mexique.

Galindo-Donaire JR, et al. PLoS One. 2023;18(1):e0280219.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Humain : La consommation de cannabis chez les patients atteints de psychose peut √™tre associ√©e √† des niveaux plus faibles d'endocannabino√Įdes

Dans une √©tude portant sur 38 consommateurs de cannabis et 45 non-consommateurs, tous atteints de psychose, la consommation de cannabis a √©t√© associ√©e √† de faibles taux plasmatiques d'anandamide, un endocannabino√Įde.

D√©partement de psychiatrie, √Čcole de m√©decine de Yale, New Haven, √Čtats-Unis.

Bassir Nia A, et al. J Psychopharmacol. 2023:2698811221148604.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Cellules : Le CBD peut sauver la prolif√©ration des cellules souches de la pulpe dentaire inhib√©e par l'inflammation

Dans une étude portant sur des cellules souches de la pulpe dentaire, les chercheurs ont démontré que le CBD est capable de sauver la prolifération, la migration et la différenciation ostéogénique/odontogénique de ces cellules, inhibées par le TNF-alpha. Les chercheurs ont écrit que ces "résultats indiquent l'application possible du CBD sur ... la régénération pulpaire et osseuse".

D√©partement de dentisterie pr√©ventive, H√īpital de stomatologie affili√© √† l'Universit√© m√©dicale de Guangzhou, Centre de recherche en ing√©nierie de la restauration et de la reconstruction buccales de Guangdong, Chine.

Yu L, et al. Biomolecules. 2023;13(1):118.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Animal : Le CBD peut r√©duire l'inflammation chez les chevaux

Dans une √©tude portant sur 27 chevaux, dont 13 ont re√ßu du CBD, une "diminution significative a √©t√© d√©termin√©e pour l'expression des cytokines inflammatoires du sang total de l'IFN-ő≥ au jour 60, et pour l'IL6 au jour 60 et 90 pour les chevaux trait√©s au CBD par rapport aux chevaux t√©moins. Le CBD n'a pas affect√© de mani√®re significative les autres facteurs immunitaires, les titres HI ou les param√®tres de sant√©. "

M. H. Gluck Equine Research Center, D√©partement des sciences v√©t√©rinaires, Universit√© du Kentucky, Lexington, √Čtats-Unis.

Turner S, et al. Vet Immunol Immunopathol. 2023;257:110549.

ūüŹ∑ÔłŹ Science : Diff√©rences de teneur en cannabino√Įdes et en terp√®nes entre le cannabis cultiv√© commercialement et le cannabis naturel

Les enqu√™teurs ont "compar√© les profils des terp√®nes et des cannabino√Įdes ... pour le cannabis commercial provenant de plantes g√©n√©tiquement identiques cultiv√©es en int√©rieur √† l'aide d'une lumi√®re artificielle et d'un milieu de culture artificiel ou en ext√©rieur dans un sol vivant et √† la lumi√®re naturelle du soleil. En analysant les cannabino√Įdes, nous avons trouv√© des variations significatives dans le profil m√©tabolomique du cannabis pour les diff√©rents environnements."

D√©partement de chimie, Universit√© de Columbia, New York, √Čtats-Unis.

Zandkarimi F, et al. Molecules. 2023;28(2):833.

ūüŹ∑ÔłŹ Science/Cells : Le CBD, le CBC et le THC pourraient √™tre efficaces contre le carcinome √©pidermo√Įde du cou

Les effets antitumoraux de 24 extraits de cannabis contenant diff√©rents cannabino√Įdes dont le CBD (cannabidiol), le CBC (cannabichrom√®ne) et le THC sur des cellules de carcinome √©pidermo√Įde du cou ont √©t√© √©tudi√©s. "L'effet cytotoxique a pu √™tre maximis√© en combinant le CBD avec le CBC ou le THC dans un rapport de 2:1".

D√©partement de chirurgie orale et maxillo-faciale, Centre m√©dical Hadassah, Facult√© de m√©decine dentaire, Universit√© h√©bra√Įque de J√©rusalem, Isra√ęl.

Blal K, et al. Cancers (Basel). 2023;15(2):497.