Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 26 mars 2017

Authors

đŸ·ïž Science/Homme — L'utilisation mĂ©dicale du cannabis pourrait rĂ©duire l'abus d'opiacĂ©s sur ordonnance

L'usage mĂ©dical du cannabis est fortement sous Ă©tudiĂ©, les rĂ©cents rĂ©sultats des chercheurs de l’UniversitĂ© du Nouveau-Mexique suggĂšrent qu’il pourrait rĂ©ellement aider Ă  combattre la dĂ©pendance. Les professeurs Jacob Vigil et Sara Stith, ainsi que le spĂ©cialiste de la douleur Anthony Reeve, ont prĂ©sentĂ© leurs recherches, le 3 mars, sur la façon dont le Programme Cannabis MĂ©dical du Nouveau-Mexique a affectĂ© l'utilisation d'opioĂŻdes sur ordonnance chez des patients souffrant de douleurs chroniques.

J. Vigil a déclaré que le Programme Cannabis Médical est sans précédent car les patients gÚrent leurs propres soins, puisque les médecins ne peuvent pas prescrire des doses de cannabis, seulement autoriser les patients à en obtenir. Sara Stith nous dit que l'étude a comparé, sur une période de 18 mois, l'utilisation d'opioïdes prescrits chez les patients de A. Reeve, inscrits au Programme Cannabis Médical, et ses patients, non-inscrits au programme. Suite à ces 18 mois, leur recherche a révélé une réduction de 31% de l'utilisation d'opioïdes chez les patients qui consommaient du cannabis, et une légÚre augmentation de l'utilisation d'opioïdes dans le groupe témoin.

Daily Lobo.com du 3 Mars 2017

🌐 Allemagne — La loi sur l'usage mĂ©dical du cannabis est entrĂ©e en vigueur

Une loi qui permet la prescription de fleurs de cannabis par tous les médecins, est entrée en vigueur ce 10 mars. Si les médicaments standard ne fonctionnent pas suffisamment, les assurances maladie devront payer pour un traitement avec des fleurs de cannabis, des extraits de cannabis ainsi que des médicaments à base de cannabis, tels que l'extrait de cannabis Sativex, dronabinol et nabilone. La loi ne limite pas la possibilité de prescrire du cannabis et des médicaments à base de cannabis pour certaines maladies.

À l'avenir, des plantations de cannabis contrĂŽlĂ©es par l’État seront mises en place en Allemagne, mais en attendant, le cannabis sera importĂ©, actuellement en provenance des Pays-Bas et du Canada. Le MinistĂšre de la SantĂ© a dĂ©clarĂ© que le cannabis provenant d'Allemagne ne sera pas disponible en pharmacie avant 2019. En ce moment mĂȘme, un nombre croissant de patients sont confrontĂ©s Ă  plusieurs obstacles pour obtenir un traitement avec du cannabis. Beaucoup de mĂ©decins ne sont pas formĂ©s sur la question et restent vigilants ou sceptiques, les prix des fleurs de cannabis dans la plupart des pharmacies ont augmentĂ©, et la couverture des coĂ»ts par les assurances maladie est souvent incertaine. Deux confĂ©rences qui peuvent former les mĂ©decins sont prĂ©vues, le 13 mai Ă  Francfort par l'ACM allemande, avec l'association mĂ©dicale de Hesse, et les 29-30 septembre Ă  Cologne par l'IACM.

”Cannabis und Cannabinoide als Medizin”, 13 Mai à Francfort

”IACM 9th Conference on Cannabinoids in Medicine”, 29-30 Septembre à Cologne

En bref

đŸ·ïž Science — Les procĂ©dures du 26Ăšme symposium annuel de l'ICRS 2016 sont maintenant disponibles dans CCR

Cannabis and Cannabinoid Research a publié lesprocédures du 26Úme symposium annuel de l'International Cannabinoid Research Society: du 26 Juin au 1er Juillet 2016. Un autre article dans CCR de Stampanoni Bassi M, et al. discute de l'utilisationdes cannabinoïdes pour la maladie de Parkinson.

🌐 Philippines — Le Parlement veut lĂ©galiser l'usage mĂ©dical du cannabis

Tandis que Rodrigo Duterte, Président des Philippines, combat une guerre sanglante contre les trafiquants de drogue en ignorant les droits humains fondamentaux, un comité de la Chambre des représentants des Philippines a fait un pas vers l'usage médical du cannabis. Les législateurs philippins ont décidé de garder les patients qui consomment du cannabis médical hors du massacre en cours. Le projet de loi établit un ensemble de rÚgles pour la réglementation du cannabis médical, qui comprend entre autres, les désignations pour se qualifier comme un patient qui utilise du cannabis médical avec une carte d'identité délivrée par le gouvernement.

San Francisco Chronicle du 9 Mars 2017

🌐 Hollande — Bedrocan devient le premier producteur de cannabis mĂ©dical approuvĂ© au monde

AprÚs une inspection rigoureuse par les autorités sanitaires néerlandaises, Bedrocan aux Pays-Bas est devenu le premier producteur mondial de cannabis médical à se conformer aux normes GMP (bonnes pratiques de fabrication) de l'Agence Européenne du Médicament. C'est la premiÚre fois qu'un producteur de cannabis médical a atteint un tel niveau de conformité avec les exigences pour les médicaments.

Communiqué de presse de Bedrocan du 23 Janvier 2017

🌐 IsraĂ«l — Le gouvernement veut dĂ©criminaliser l'utilisation du cannabis

Le gouvernement israĂ©lien a votĂ© le 5 mars en faveur de la dĂ©criminalisation de l'usage rĂ©crĂ©atif du cannabis. Selon la nouvelle politique, qui doit encore ĂȘtre approuvĂ©e par le Parlement, les personnes arrĂȘtĂ©es en train de fumer du cannabis obtiendraient une amende plutĂŽt que d'ĂȘtre arrĂȘtĂ©es et poursuivies. Les procĂ©dures pĂ©nales ne seraient lancĂ©es que contre les personnes arrĂȘtĂ©es Ă  plusieurs reprises en possession de la drogue.

Reuters du 5 Mars 2017

đŸ·ïž Science/Homme — Un inhibiteur de la FAAH n'a pas d'influence sur la douleur chez les patients atteints de prostatite chronique

Dans une Ă©tude portant sur 239 patients souffrant de prostatite chronique et de syndrome de douleur pelvienne chronique, les participants ont reçu de l’ASP3652, un inhibiteur de FAAH (amide hydrolase d'acide gras), Ă  des doses diffĂ©rentes, allant de 50 mg Ă  600 mg par jour ou un placebo. La rĂ©duction de la douleur ne diffĂšre pas entre le placebo et l'ASP3652. Cependant, le nombre de mictions journaliĂšres a Ă©tĂ© significativement rĂ©duit par des doses Ă©levĂ©es de l'inhibiteur de la FAAH.

Clinique d'Urologie, Urologie Pédiatrique et Andrologie, Université de Justus-Liebig, Giessen, Allemagne.

Wagenlehner FM, et al. Urology. 27 FĂ©v 2017. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Le palmitoylethanolamide modĂ©rĂ©ment efficace dans le traitement du syndrome du canal carpien

Dans une étude contrÎlée par placebo avec 61 patients diagnostiqués du syndrome du canal carpien bas et modéré, le palmitoylethanolamide endocannabinoïde (PEA) a été modérément efficace. Les patients ont reçu soit un placebo soit deux fois 300 mg PEA. Il n'y a pas eu d'amélioration de la douleur sur une échelle visuelle analogique, mais une certaine amélioration dans un questionnaire sur le syndrome du canal carpien.

HĂŽpital Sant Rafael, Barcelone, Espagne.

Faig-MartĂ­ J, et al. J Orthop Traumatol. 15 Mar 2017. [in press]

đŸ·ïž Science/Animal — L'exercice et l'alimentation influent sur les niveaux d'endocannabinoĂŻdes dans le cerveau

Chez les rats, 12 semaines d'entraĂźnement pendant une demi-heure ont induit une augmentation significative du niveau de l'endocannabinoĂŻde 2-AG dans l'hypothalamus, une rĂ©gion cĂ©rĂ©brale particuliĂšre. Un rĂ©gime riche en graisses a augmentĂ© les niveaux d’expression du rĂ©cepteur CB1 dans une autre rĂ©gion du cerveau, l'hippocampe.

Université Lille Nord de France, France.

Gamelin FX, et al. J Physiol Biochem. 10 Mar 2017. [in press]