Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 26 mars 2005

Authors

🌐 Espagne — La Catalogne prĂ©voit de rendre le cannabis disponible sur ordonnance dans le cadre d’une Ă©tude pilote

Les autoritĂ©s sanitaires de Catalogne, rĂ©gion du nord-est de l’Espagne (dont Barcelone est la capitale) ont annoncĂ© le 1er fĂ©vrier qu’elles prĂ©voient de rendre disponible le cannabis sur ordonnance pour des patients gravement malades dans le cadre d’une Ă©tude pilote.

Le projet, qui doit encore ĂȘtre approuvĂ© par le ministĂšre de la santĂ© Ă  Madrid fournirait le produit aux patients par l’intermĂ©diaire de 4 hĂŽpitaux et 60 pharmacies. « Nous allons commencer avec un programme pilote pour certaines maladies chroniques » prĂ©cise aux journalistes Marine Geli, conseillĂšre de Catalogne pour la santĂ©.

Le cannabis qui demeure illĂ©gal en Espagne, serait distribuĂ© sous forme de capsules aux patients qui ne rĂ©agissent pas efficacement aux autres mĂ©dicaments. Le ministĂšre n’a pour l’instant pas annoncĂ© de dates pour le coup d’envoi du programme, quelques questions d’ordre techniques restant encore Ă  ĂȘtre clarifiĂ©es, prĂ©cisant qu’il existait une bonne comprĂ©hension mutuelle au sein du projet. Mme Geli ajoute que les patients qui seraient retenus pour le programme pourraient commencer Ă  recevoir leur traitement dĂšs le premier semestre de l’annĂ©e.

(Source: Reuters du 1er février 2005)

🌐 Allemagne — Etude clinique sur le cannabis et la maladie de Crohn.

En janvier 2005, une Ă©tude clinique sur l’efficacitĂ© d’un extrait de cannabis face Ă  la maladie de Crohn a dĂ©butĂ© Ă  l’universitĂ© de Munich. La maladie de Crohn est une inflammation des intestins et de nombreux patients ne sont pas traitĂ©s de façon satisfaisante avec les traitements actuellement disponibles.

De nombreux patients ont rapportĂ© qu’ils constataient un soulagement de leurs symptĂŽmes grĂące Ă  des produits cannabiques. Des recherches fondamentales Ă  l’institut Max Planck pour psychiatrie de Munich vont dans ce sens. Elles dĂ©montrent que le systĂšme cannabinoĂŻdique joue une rĂŽle important dans l’inflammation du colon (Massa et al. 2004). Un cannabinoĂŻde synthĂ©tique et des endocannabinoĂŻdes ont empĂȘchĂ© une inflammation expĂ©rimentale du colon d’une souris.

L’étude est menĂ©e par le dispensaire sur les inflammations intestinales chroniques de la deuxiĂšme clinique mĂ©dicale de l’universitĂ© sous la direction des docteurs Martin Storr et Thomas Ochsenkuehn. Les patients prĂ©sentant des poussĂ©es d’une maladie de Crohn chronique intermittente de sĂ©vĂ©ritĂ© moyenne seront Ă©galement inclus dans l’étude.

(Sources : communiquĂ© de presse de l’hĂŽpital universitaire de Munich du 3 fĂ©vrier 2005 ; Massa F, et al. J Clin Invest 2004 ; 113(8) :1202-9.)

En bref

đŸ·ïž Science — le dexanabinol n’est pas efficace

Phramos Corporation a annoncĂ© le 20 dĂ©cembre les rĂ©sultats de son Ă©tude clinique en phase 3 sur le dexanabinol pour le traitement de graves lĂ©sions traumatiques au cerveau. Le dexanabinol est un cannabinoĂŻde synthĂ©tique neuroprotecteur. Toutefois, ces rĂ©sultats ne dĂ©montrent pas l’efficacitĂ© telle que mesurĂ©e par le critĂšre d’évaluation clinique primaire, l’Extended Glasgow Outcome Scale (GOSE). L’essai contrĂŽlĂ© par placebo a Ă©tĂ© menĂ© par 86 centres traumatiques dans 15 pays. 846 patients ont Ă©tĂ© analysĂ©s, dont 428 traitĂ©s avec dexanabinol et 418 traitĂ©s avec placebo. Alors que l’efficacitĂ© n’a pas Ă©tĂ© Ă©tablie, la campagne d’essai a mis en Ă©vidence un excellent profil d’innocuitĂ©. Aucun Ă©cart de mortalitĂ© n’a Ă©tĂ© constatĂ© entre les deux groupes. (Source : communiquĂ© de presse de Pharmos du 20 dĂ©cembre 2004)

🌐 Etats-Unis — Oregon

PrĂšs de 10 000 citoyens d’Oregon dĂ©tiennent une carte de marijuana mĂ©dicale, soit prĂšs de 20 fois plus que prĂ©vu par les autoritĂ©s lorsqu’elles lancĂšrent le programme il y a 6 ans. Le programme, qui n’a pas coĂ»tĂ© un centime Ă  l’état, a connu un tel essor qu’il a gĂ©nĂ©rĂ© l’annĂ©e derniĂšre un bĂ©nĂ©fice de prĂšs d’1 millions de Dollars (US$). De fait, mes autoritĂ©s ont ainsi rĂ©duit la cotisation annuelle de la carte de marijuana mĂ©dicale de 150 Dollars Ă  55 Dollars en janvier (Source : The Oregonian du 23 janvier 2005)

đŸ·ïž Science — Protection du cartilage

Des chercheurs britanniques ont annoncĂ© que certains cannabinoĂŻdes inhibent la production d’oxyde nitrique dans les cellules du cartilage ainsi que la dĂ©gradation du proteoglycan. Le proteoglycan joue un rĂŽle important dans le fonctionnement du cartilage. Les auteurs concluent que certains cannabinoĂŻdes peuvent protĂ©ger le cartilage et empĂȘcher la rĂ©sorption du cartilage. (Source: Mbvundula EC, et al. Biochem Pharmacol 2005;69(4):635-40.)

đŸ·ïž Science — Neuropathie

Des chercheurs italiens ont mis en Ă©vidence que l’AM404, une substance chimique qui bloque la rĂ©assimilation de l’anandamide dans les cellules, diminue les effets de la douleur d’un modĂšle expĂ©rimental de neuropathie. Ils concluent que « l’AM404 pourrait ĂȘtre un mĂ©dicament utile pour la rĂ©duction de neuropathies ». (Source: Rodella LF, et al. Eur J Pharmacol 2005;508(1-3):139-46.)

🌐 Hollande — action en justice

L’institut Stichting de marijuana mĂ©dicale (SIMM) a annoncĂ© le 3 fĂ©vrier qu’il a entrepris une action en justice Ă  l’encontre de l’agence pour le cannabis mĂ©dical du ministĂšre de la santĂ©. Le SIMM, qui Ă©tait l’un des deux fournisseurs de cannabis mĂ©dical agrĂ©Ă©s par l’agence, considĂšre que l’agence n’a pas agit convenablement en mettant fin au contrat qui les liait, laissant Bedrocan seul et unique fournisseur. Le SIMM a prĂ©cisĂ© qu’il avait consenti Ă  de vastes investissements pour se mettre aux normes fixĂ©es par le gouvernement pour la production de cannabis mĂ©dical et qu’il a depuis subi de lourdes pertes financiĂšres. (Source: CommuniquĂ© de presse du SIMM du 3 fĂ©vrier 2005).