Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 21 septembre 2020

Authors

đŸ·ïž IACM — ÉvĂ©nements en ligne gratuits: webinaires et rĂ©union anniversaire en ligne

En raison de la pandĂ©mie COVID-19 et des circonstances qui l'accompagnent, nous sommes dĂ©solĂ©s de vous informer que nous devons annuler notre confĂ©rence IACM prĂ©vue du 5 au 7 novembre 2020. Cependant, nous avons plutĂŽt dĂ©cidĂ© de cĂ©lĂ©brer un anniversaire le 5 novembre 2020 en l'honneur du 90 Ăšme anniversaire du Professeur Raphael Mechoulam et le 20 Ăšme anniversaire de l'IACM. Nous sommes heureux de vous annoncer cet Ă©vĂ©nement spĂ©cial accessible Ă  tous gratuitement. En mĂȘme temps, nous proposerons des webinaires librement accessibles, en octobre et novembre 2020, et fait par des experts du cannabis exceptionnels.

Étant donnĂ© que les webinaires se dĂ©rouleront en anglais, mais seront sous-titrĂ©s en espagnol, allemand, français et portugais, nous espĂ©rons informer et Ă©duquer plusieurs milliers de participants Ă  travers le monde. Si vous vous ĂȘtes dĂ©jĂ  inscrit aux webinaires et Ă  la confĂ©rence en payant des frais d'inscription, nous vous les rembourserons. Si vous souhaitez soutenir le travail de l'IACM, nous sommes heureux de vous accueillir en tant que nouveau membre. Si vous souhaitez rendre votre entreprise visible lors des Ă©vĂ©nements en ligne d'octobre 2020 Ă  mars 2021, nous vous invitons Ă  sponsoriser ces Ă©vĂ©nements. Actuellement, nous sommes heureux d'accueillir les premiers sponsors: Four 20 Pharma, Canopy Latam, ICan, CBD Depot, Demacan et Symrise.

Site Web de l'ÉvĂ©nement

La nouvelle brochure de parrainage et celle destinée aux participants sont maintenant disponibles sur le site internet.

Inscriptions des Membres

🌐 Paraguay — Le Parlement approuve la lĂ©galisation de l'autoculture du cannabis Ă  des fins mĂ©dicales

La proposition de dépénaliser l'autoculture du cannabis à des fins médicales a été approuvée par les députés au cours d'une session ordinaire. Le projet de loi sera soumis au pouvoir exécutif pour adoption ou veto. Actuellement au Paraguay, la possession ou la culture de cannabis est punie par la loi.

L'article 30 de la proposition stipule que la possession de cannabis ou de ses dĂ©rivĂ©s Ă  usage exclusivement mĂ©dical ne sera pas punissable dans les cas oĂč la personne est munie d'un certificat mĂ©dical dĂ©livrĂ© par le ministĂšre de la SantĂ© certifiant qu'elle souffre des maux qui peuvent ĂȘtre traitĂ©s avec la plante. L'article 33 du document stipule que la plantation, la culture, la rĂ©colte et la transformation ultĂ©rieure du cannabis ne sont pas un acte punissable, Ă  condition que la personne ou son reprĂ©sentant lĂ©gal le fasse dans un bĂątiment autorisĂ© par les autoritĂ©s du SecrĂ©tariat National Anti-Drogue.

La Nación du 26 Août 2020

đŸ·ïž Science/Homme — La consommation rĂ©guliĂšre de cannabis n'entraĂźne pas une perception altĂ©rĂ©e de la douleur

Selon une étude portant sur 40 consommateurs réguliers de cannabis et 40 non-utilisateurs, le cannabis n'influence pas l'intensité de la douleur. La réduction de la sensibilité à la douleur des utilisateurs réguliers d'opioïdes est un problÚme pour le traitement de la douleur par les opioïdes. Les résultats ont été présentés par des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique à Kelowna, au Canada et de l'Institut international du cannabis et des cannabinoïdes à Prague, en République TchÚque. Les utilisateurs de cannabis (au moins 3 prises par semaine) et les non-utilisateurs ont été comparés sur la sensibilité à la douleur, la tolérance à la douleur et l'intensité de la douleur en réponse à une tùche de pression à froid.

La consommation fréquente de cannabis n'était pas associée à l'hyperalgésie, car les utilisateurs et les non-utilisateurs de cannabis ne présentaient pas de différences sur les mesures de la tolérance, de la sensibilité ou de l'intensité de la douleur. Les auteurs ont écrit que "cette découverte devrait aider à éclairer les évaluations des méfaits et des avantages relatifs des thérapies analgésiques au cannabis".

St Pierre M, Russo EB, Walsh Z. No Evidence of Altered Reactivity to Experimentally Induced Pain Among Regular Cannabis Users. Clin J Pain. 2020;36(8):589-593.

đŸ·ïž Science/Homme — Selon un essai ouvert le cannabis topique peut ĂȘtre utile dans le traitement des ulcĂšres de jambe

La calciphylaxie non urĂ©mique (NUC) est une maladie rare qui se manifeste souvent par des plaies cutanĂ©es rĂ©fractaires et douloureuses, affectant les patients avec un facteur Ă©levĂ© de comorbiditĂ©. Lors d’une Ă©tude ouverte, 2 femmes atteintes de tels ulcĂšres de jambe de plus de 6 mois ont Ă©tĂ© traitĂ©es avec succĂšs avec des mĂ©dicaments topiques Ă  base de cannabis Ă  la Division des Soins Palliatifs de l'UniversitĂ© de Toronto, Canada. La prĂ©paration de cannabis a Ă©tĂ© appliquĂ©e quotidiennement Ă  la fois sur le lit de la plaie et sur les tissus de la zone pĂ©ri-lĂ©sionnelle jusqu'Ă  obtention d'une fermeture complĂšte de la plaie.

La fermeture complÚte de la plaie a été obtenue en 76,3 jours en moyenne. De plus, aucun analgésique n'a été nécessaire aprÚs une moyenne de 63 jours. Les traitements ont été bien tolérés sans effets indésirables. Les auteurs ont écrit que les "résultats positifs démontrés sur des plaies trÚs compliquées", les préparations de cannabis "pourraient avoir un rÎle encore plus large dans la gestion des téguments et des plaies."

Maida V, Shi RB, Fazzari FGT, Zomparelli L.

Topical cannabis-based medicines - A novel paradigm and treatment for non-uremic calciphylaxis leg ulcers: An open label trial. Int Wound J. 2020 Sep 2. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Selon une enquĂȘte le cannabis peut avoir un effet positif sur la qualitĂ© de vie des personnes ĂągĂ©es

Une enquĂȘte menĂ©e par des chercheurs de l'UniversitĂ© de l'Iowa dans l'Iowa City et de l'UniversitĂ© de l'Illinois Ă  Champaign, aux États-Unis, auprĂšs de 139 personnes de plus de 60 ans, montre que le cannabis peut avoir un effet positif sur la qualitĂ© de vie sur cette tranche d'Ăąge. Ils ont demandĂ© des Ă©chelles d'accĂšs Ă  la qualitĂ© de vie, Ă  l'utilisation des soins de santĂ©, aux effets des symptĂŽmes et aux Ă©vĂ©nements indĂ©sirables.

Les scientifiques ont constaté que la consommation de cannabis 1 à 4 fois par semaine est associée à 3,30 points supplémentaires sur l'échelle de la qualité de vie, 2,72 points supplémentaires sur l'échelle d'utilisation des soins de santé et 1,13 points sur la douleur. La fréquence d'utilisation rapportée 5 à 7 fois par semaine était associée à 4,71 points supplémentaires de score de qualité de vie. Aucune association significative n'a été observée entre la fréquence d'utilisation et les événements indésirables.

Croker Iii JA, Bobitt JL, Arora K, Kaskie B. Assessing Health-Related Outcomes of Medical Cannabis Use among Older Persons: Findings from Colorado and Illinois. Clin Gerontol. 2020:1-14.

En bref

🌐 Etats-Unis — Environ 5% des AmĂ©ricains plus ĂągĂ©s consomment du cannabis

Selon une nouvelle Ă©tude, la consommation de cannabis est en hausse chez les AmĂ©ricains plus ĂągĂ©s, un sur 20 dĂ©clarant en avoir consommĂ© au cours du mois prĂ©cĂ©dent. Environ 5% des hommes et des femmes ĂągĂ©s de 55 ans et plus ont dĂ©clarĂ© avoir consommĂ© du cannabis au cours du mois prĂ©cĂ©dent entre 2016 et 2018, selon une enquĂȘte annuelle du gouvernement fĂ©dĂ©ral sur les comportements potentiellement Ă  risque. "Il se pourrait qu'il y ait plus de gens qui consomment de la marijuana pour des raisons mĂ©dicales. Il se pourrait qu'il y en ait plus qui l'utilisent Ă  des fins rĂ©crĂ©atives. Il pourrait y avoir plus de gens qui reconnaissent l'utilisation, dans un environnement oĂč il est plus facile de dire que vous utilisez des produits lorsque vous parlez Ă  quelqu'un du gouvernement", a dĂ©clarĂ© le co-chercheur Bill Jesdale, professeur adjoint Ă  la FacultĂ© de MĂ©decine de l'UniversitĂ© du Massachusetts, Ă  Worcester.

Consumer Health Day du 1er Septembre 2020

🌐 Europe — Le statut de stupĂ©fiant CBD aura des "rĂ©percussions dramatiques" sur l'industrie du chanvre

L’industrie française du chanvre demande instamment Ă  la Commission europĂ©enne de reconsidĂ©rer la classification du cannabidiol (CBD) en un stupĂ©fiant, soulignant les "rĂ©percussions dramatiques" que la dĂ©cision aura sur le secteur.

Nutraingredients du 24 Août 2020

🌐 Canada — Les Ă©tudiants athlĂštes canadiens ne seront plus testĂ©s pour le cannabis

PrĂšs de deux ans aprĂšs la fin de la prohibition du cannabis par le Canada, le Centre Canadien pour l'Éthique dans le Sport (CCES), l'organisme Ă  but non-lucratif responsable de l'administration du Programme Canadien Antidopage, a annoncĂ© que l'organisation cessera de tester les cannabinoĂŻdes dans les Ă©chantillons d'athlĂštes. "Le CCES plaide depuis longtemps pour le retrait du cannabis de la Liste des interdictions du WADA, et la lĂ©galisation du cannabis au Canada reflĂšte une vision sociĂ©tale changeante de la façon de gĂ©rer l'Ă©ducation sur le cannabis et la rĂ©duction des risques", a dĂ©clarĂ© l'organisation.

The Province du 24 Août 2020

đŸ·ïž Science/Cellules — Le CBD peut protĂ©ger les cellules de la peau des effets nĂ©gatifs de la lumiĂšre du soleil

Les kĂ©ratinocytes, principal type de cellule de la peau, sont particuliĂšrement sensibles au soleil. Il a Ă©tĂ© constatĂ© que le CBD protĂ©geait les kĂ©ratinocytes en empĂȘchant les changements dans la composition de la membrane cellulaire, associĂ©s Ă  l'exposition aux UVB (lumiĂšre ultraviolette B). Les auteurs ont Ă©crit que "le CBD pourrait ĂȘtre un agent protecteur potentiel des kĂ©ratinocytes contre les effets nocifs de l'irradiation et les facteurs environnementaux chimiques qui causent le stress oxydatif.

DĂ©partement de Chimie Analytique, UniversitĂ© MĂ©dicale de BiaƂystok, Pologne.

Atalay S, et al. Redox Biol. 2020;36:101613.

đŸ·ïž Science/Homme — La consommation de cannabis augmente le temps de sommeil chez les adultes

Lors d’une Ă©tude pilote portant sur 11 personnes sĂ©ropositives et 6 sĂ©ronĂ©gatives, la consommation de cannabis a Ă©tĂ© associĂ©e Ă  une durĂ©e totale de sommeil plus longue chez les adultes d'Ăąge moyen et plus ĂągĂ©s avec et sans VIH pendant une pĂ©riode de 14 jours. Le cannabis n'altĂšre pas l'efficacitĂ© du sommeil ni la fragmentation du sommeil par rapport aux jours sans consommation de cannabis.

Programme de Doctorat Conjoint SDSU/UC San Diego en Psychologie Clinique, San Diego, États-Unis.

Campbell LM, et al. Cannabis. 2020;3(2):180-189.

đŸ·ïž Science/Cellules — Le CBD et le CBG ont montrĂ© des effets neuroprotecteurs

Le CBD, le CBG et leurs formes acides ont été étudiés en ce qui concerne leurs effets neuroprotecteurs potentiels dans des cultures avec des cellules nerveuses. Le CBD et le CBG ont montré des effets protecteurs contre la toxicité par H2O2 et roténone. Des concentrations élevées de CBDA réduisaient la neurotoxicité produite par la roténone. Les chercheurs ont également étudié l'implication du récepteur 5-HT1A et des récepteurs cannabinïdes.

Institut de Recherche Biologique Clemente Estable (IIBCE), Montevideo, Uruguay.

Echeverry C, et al. Neurotox Res. 2020 Sep 4. [in press]

đŸ·ïž Science/Cellules — Comment le CBD rĂ©duit l'inflammation dans la polyarthrite rhumatoĂŻde

Les chercheurs montrent que le CBD augmente les niveaux de calcium intracellulaire, réduit la viabilité cellulaire et la production de fibroblastes dans la synovie de la polyarthrite rhumatoïde. Les auteurs ont conclu que le CBD est un "tueur des fibroblastes synoviaux de la polyarthrite rhumatoïde inflammatoire". Ces effets étaient prononcés dans des conditions inflammatoires. Les auteurs ont résumé que "le CBD possÚde une activité anti-arthritique et pourrait améliorer l'arthrite en ciblant les fibroblastes synoviaux dans des conditions inflammatoires."

HĂŽpital Universitaire de DĂŒsseldorf, Allemagne.

Lowin T, et al. Cell Death Dis. 2020;11(8):714.

đŸ·ïž Science/Animal — Le THC peut prĂ©venir la mortalitĂ© due au syndrome de dĂ©tresse respiratoire aiguĂ« du COVID-19

Selon cette recherche sur des souris, le THC empĂȘche la mortalitĂ© due au syndrome de dĂ©tresse respiratoire aiguĂ« (SDRA) grĂące Ă  l'induction de l'apoptose des cellules immunitaires, conduisant Ă  la suppression des tempĂȘtes de cytokines. Les auteurs ont conclu que "cette Ă©tude suggĂšre que l'activation des rĂ©cepteurs cannabinoĂŻdes peut servir de modalitĂ© thĂ©rapeutique pour traiter le SDRA associĂ© au COVID-19".

École de MĂ©decine, UniversitĂ© de Caroline du Sud, Columbia, États-Unis.

Mohammed A, et al. Int J Mol Sci. 2020;21(17):E6244.

đŸ·ïž Science/Homme — Le cannabis peut rĂ©duire les rĂ©sultats de l’immunothĂ©rapie chez les patients cancĂ©reux

Selon une Ă©tude observationnelle prospective portant sur 102 patients cancĂ©reux subissant une immunothĂ©rapie, la consommation de cannabis par 34 participants Ă©tait associĂ©e Ă  de moins bons rĂ©sultats. Les auteurs ont Ă©crit que "la consommation de cannabis a des effets immunomodulateurs considĂ©rables, et son utilisation chez les patients cancĂ©reux doit ĂȘtre soigneusement considĂ©rĂ©e en raison de ses effets potentiels sur le systĂšme immunitaire, en particulier pendant le traitement par immunothĂ©rapie."

Centre du Cancer, Centre médical Emek, Afula, Israël.

Bar-Sela G, et al. Cancers (Basel). 2020;12(9):E2447.

đŸ·ïž Science/Animal — Le CBD amĂ©liore la transduction du signal d'insuline dans le muscle squelettique en cas d'obĂ©sitĂ©

Lors d’une Ă©tude sur des rats obĂšses, qui ont reçu du CBD pendant 2 semaines, la synthĂšse de cĂ©ramides dans le muscle a Ă©tĂ© attĂ©nuĂ©e. Les cĂ©ramides sont des lipides. Les chercheurs ont Ă©galement observĂ© d'autres effets du CBD, qui coĂŻncidaient avec une amĂ©lioration de la transduction du signal d'insuline du muscle squelettique et de la rĂ©cupĂ©ration du glycogĂšne. Ainsi, le CBD semble rĂ©duire certains effets nĂ©gatifs de l'obĂ©sitĂ© soutenue, qui est associĂ©e Ă  l'accumulation de dĂ©rivĂ©s lipidiques dans plusieurs tissus, y compris le muscle squelettique.

Département de Physiologie, Université Médicale de Bialystok, Pologne.

Bielawiec P, et al. Biomolecules. 2020;10(9):E1241.

đŸ·ïž Science/Animal — Le CBD amĂ©liore l'arthrose chez les chiens

Lors d’une Ă©tude portant sur 21 chiens souffrant d'arthrose chronique, 9 chiens ont reçu du CBD par voie orale en plus du mĂ©dicament standard. Le score de gravitĂ© de la douleur Ă©tait significativement plus bas avec le CBD que dans le groupe tĂ©moin Ă  plusieurs moments (plusieurs semaines aprĂšs le dĂ©but du traitement). Les auteurs suggĂšrent des Ă©tudes Ă  long terme sur des populations plus importantes.

Département de Médecine Vétérinaire, Université de Milan, Italie.

Brioschi FA, et al. Animals (Basel). 2020;10(9):E1505.

đŸ·ïž Science — Les stratĂ©gies de traitement du COVID-19 pour rĂ©duire l'inflammation peuvent inclure le cannabis

Les scientifiques ont étudié les possibilités des remÚdes à base de plantes pour faire partie d'une stratégie de traitement du COVID-19 contre des niveaux élevés de cytokines inflammatoires telles que l'interleukine-6 et l'interféron-gamma. Ils ont conclu leur "examen d'expert en soulignant le rÎle potentiel des plantes médicinales de précision, comme par exemple le Cannabis sativa".

Centre International de Génie Génétique et de Biotechnologie (ICGEB), Cape Town, Afrique du Sud.

Dzobo K, et al. OMICS. 2020 Aug 26. [in press]

đŸ·ïž Science/Animal — L'activation des rĂ©cepteurs du cannabis dans la moelle Ă©piniĂšre rĂ©duit la douleur liĂ©e au diabĂšte

Les scientifiques ont étudié les effets de plusieurs cannabinoïdes synthétiques, qui se lient au récepteur CB1 ou CB2, administrés directement dans le liquide céphalo-rachidien de rats diabétiques souffrant d'allodynie (augmentation de la sensibilité à la douleur). Les cannabinoïdes réduisaient la sensibilité accrue à la douleur et cet effet était médié par les deux récepteurs.

Département de Pharmacologie, Université Fédérale du Paranå, Brésil.

Gonçalves MR, et al. Behav Pharmacol. 2020 Aug 13. [in press]