Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 19 novembre 2018

Authors

🌐 Etats-Unis — L'Utah et le Missouri lĂ©galisent l'usage mĂ©dical du cannabis, le Michigan approuve l'utilisation Ă  des fins rĂ©crĂ©atives

La lĂ©galisation du cannabis, quelle que soit la forme, a Ă©tĂ© approuvĂ©e par trois autres États le 6 Novembre. Les Ă©lecteurs du Michigan sont favorables Ă  la lĂ©galisation du cannabis Ă  des fins rĂ©crĂ©atives, tandis que l’Utah et le Missouri ont fait des propositions sur le cannabis mĂ©dical. Le Michigan a dĂ©jĂ  une loi qui autorise et rĂ©glemente le cannabis mĂ©dical.

Les Ă©lecteurs de l'Utah ont adoptĂ© l’amendement 2 avec 53% des voies. Le gouverneur Gary Herbert a dĂ©clarĂ© qu'une session lĂ©gislative extraordinaire serait convoquĂ©e pour faire adopter la loi. La loi de compromis a une dĂ©finition plus prĂ©cise de la douleur chronique et ne permet pas aux utilisateurs de cultiver des plantes de cannabis. Les Ă©lecteurs du Missouri ont approuvĂ© l’une des trois lois sur le cannabis Ă  des fins mĂ©dicales lors du vote en Novembre. L'amendement 2 a Ă©tĂ© adoptĂ© avec environ 65% des voies.

UPI du 7 Novembre 2018

đŸ·ïž Science/Homme — Une Ă©tude ouverte sur le cannabis a montrĂ© qu'il peut ĂȘtre utile dans le traitement d'enfants atteints de TSA

Le cannabis avec un ratio CBD/THC de 20: 1 et de 6: 1 était bénéfique pour les enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA). Les résultats de cette recherche menée par des médecins de l'unité de neuropédiatrie du centre médical Shaare Zedek à Jérusalem, en Israël, ont été publiés dans le Journal of Autism and Developmental Disorders. Soixante patients ùgés de 5 à 18 ans ont reçu jusqu'à 10 mg/kg de poids corporel de CBD et 0,5 mg/kg de THC. Chez 29 patients qui ont reçu une réponse insuffisante à l'extrait avec le ratio de 20: 1, des doses plus élevées de THC ont été administrées. La dose quotidienne totale moyenne était de 3,8 mg/kg de CBD et de 0,29 mg/kg de THC.

À la suite du traitement par le cannabis, les comportements-barriĂšres se sont nettement amĂ©liorĂ©s, voire trĂšs amĂ©liorĂ©s, chez 61% des patients. Les auteurs ont Ă©crit que "cette Ă©tude prĂ©liminaire soutient la faisabilitĂ© d'essais de cannabis basĂ©s sur la molĂ©cule du CBD chez des enfants atteints de TSA". Cependant, la dĂ©nomination de l'extrait comme Ă©tant "riche en cannabidiol" peut ĂȘtre remise en question, car une dose quotidienne de 0,3 mg/kg de THC peut ĂȘtre une dose considĂ©rable pour les enfants. Lors de l'Ă©tude, il y a eu un Ă©vĂ©nement psychotique grave et transitoire chez un des 60 patients. Ainsi, les effets du traitement peuvent ne pas ĂȘtre basĂ©s sur le CBD, mais sur le THC.

Aran A, Cassuto H, Lubotzky A, Wattad N, Hazan E. Brief Report: Cannabidiol-Rich Cannabis in Children with Autism Spectrum Disorder and Severe Behavioral Problems-A Retrospective Feasibility Study. J Autism Dev Disord. 2018 Oct 31. [in press]

🌐 Mexique — La Cour SuprĂȘme du Mexique rĂ©clame une interdiction de l'usage de cannabis Ă  des fins rĂ©crĂ©atives inconstitutionnelles

Le 31 Octobre, la Cour suprĂȘme du Mexique a dĂ©clarĂ© qu’une interdiction absolue de l’usage rĂ©crĂ©atif de cannabis Ă©tait inconstitutionnelle, laissant aux lĂ©gislateurs le pouvoir de rĂ©glementer la consommation de cette drogue. Cela crĂ©e un prĂ©cĂ©dent que les autres tribunaux mexicains devront suivre. Le CongrĂšs devrait maintenant agir pour rĂ©glementer la consommation de cannabis au Mexique.

Dans un communiquĂ©, la Cour a dĂ©clarĂ© que la dĂ©cision ne crĂ©ait pas un droit absolu d'utilisation de la marijuana et que la consommation de certaines substances pourrait toujours ĂȘtre soumise Ă  une rĂ©glementation. "Mais les effets causĂ©s par la marijuana ne justifient pas une interdiction absolue de sa consommation", a-t-elle dĂ©clarĂ©. Le tribunal a ordonnĂ© au rĂ©gulateur fĂ©dĂ©ral de la santĂ© COFEPRIS d'autoriser les personnes cherchant Ă  utiliser le cannabis Ă  le faire personnellement, "mais sans leur permettre de le commercialiser ou d'utiliser d'autres stupĂ©fiants ou psychotropes".

Reuters du 1 Novembre 2018

🌐 Royaume-Uni — Le cannabis peut maintenant ĂȘtre utilisĂ© pour certaines conditions mĂ©dicales

À partir du 1er Novembre, les produits Ă  base de cannabis peuvent ĂȘtre prescrits, mais uniquement par des mĂ©decins consultants dans les hĂŽpitaux, et seulement dans un petit nombre de cas : nausĂ©es provoquĂ©es par la chimiothĂ©rapie, raideurs musculaires liĂ©es Ă  la sclĂ©rose en plaques et chez les enfants atteints formes sĂ©vĂšres d'Ă©pilepsie. De nouvelles directives stipulent que les mĂ©dicaments contenant du cannabis ne peuvent pas ĂȘtre prescrits par un mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste, bien qu'ils soient en mesure de diriger leurs patients vers des spĂ©cialistes pour demander des ordonnances.

Une majorité de Britanniques (59%) soutiennent la légalisation générale du médicament, tandis que 31% s'y opposent, selon un sondage commandé par le groupe de réflexion Volteface et le Center for Medicinal Cannabis, réalisé par Populus.

The Week du 1 Novembre 2018

The Independent du 29 Octobre 2018

En bref

🌐 ONU — Nouveau rapport sur le processus en cours d'examen du cannabis

La FAAAT (For Alternative Approaches to Addiction, Think & Tank) a publiĂ© le volume 1 du Crimson Digest, une information condensĂ©e de 50 pages sur l’OMS, le processus de rĂ©vision du cannabis en cours est historique. Le deuxiĂšme volume Ă  venir traitera plus directement de l'Ă©tat actuel du processus.

Crimson Digest

Conférence Internationale sur les Politiques du Cannabis

🌐 Australie — Un nombre croissant de patients sont autorisĂ©s Ă  utiliser du cannabis Ă  des fins mĂ©dicales

Environ 7 personnes par jour sont approuvĂ©es pour le cannabis Ă  usage mĂ©dical. L'accĂšs Ă  ce mĂ©dicament est toujours sĂ©vĂšrement limitĂ© deux ans aprĂšs la lĂ©galisation nationale de son utilisation Ă  des fins mĂ©dicales, mais un nouveau systĂšme de demande en ligne a accru les autorisations approuvĂ©es au cours des derniers mois. La Therapeutic Goods Administration a approuvĂ© 469 applications du mĂ©dicament dans le cadre du rĂ©gime d'accĂšs spĂ©cial entre aoĂ»t et septembre. Cela n’a augmentĂ© que de 97 entre Janvier et FĂ©vrier.

News.com du 29 Octobre 2018

🌐 BrĂ©sil — Le nouveau prĂ©sident soutient l'assassinat de trafiquants de drogue Jair Bolsonaro

Le nouveau prĂ©sident du BrĂ©sil et partisan de l’ancienne dictature militaire du BrĂ©sil, affirme rĂ©guliĂšrement que la police brĂ©silienne devrait tuer Ă  sa guise les trafiquants de drogue prĂ©sumĂ©s et d’autres criminels. Il s’inspire du prĂ©sident Philippin Rodrigo Duterte, qui a conduit plus de 12 000 personnes Ă  la mort pour implication prĂ©sumĂ©e dans le domaine de la drogue. Bolsonaro a dĂ©clarĂ© que Duterte "a fait ce qu'il fallait pour son pays".

Telegraph du 6 Septembre 2018

🌐 BrĂ©sil — Le juge dĂ©cide que les parents peuvent faire pousser du cannabis pour leur enfant malade

Les parents d'un BrĂ©silien de 4 ans souffrant de paralysie cĂ©rĂ©brale et du syndrome de West ont obtenu la permission d'un juge de la rĂ©gion de Minas Gerais de cultiver suffisamment de cannabis pour produire des mĂ©dicaments Ă  partir de cette plante. Le juge Antonio Jose Pecego, juriste spĂ©cialiste des affaires pĂ©nales Ă  Uberlandia, la deuxiĂšme plus grande municipalitĂ© de l'État de Minas Gerais au sud-est du BrĂ©sil, a justifiĂ© cette dĂ©cision en la qualifiant de protection des droits Ă  la vie, Ă  la dignitĂ© et Ă  la santĂ©.

UPI du 6 Novembre 2018

🌐 Etats-Unis — Un extrait de CBD maintenant disponible pour le traitement de certaines formes d'Ă©pilepsie

Epidiolex, une solution orale d'extrait de CBD, est dĂ©sormais disponible dans le traitement des convulsions chez les patients ĂągĂ©s de 2 ans ou plus atteints du syndrome de Lennox-Gastaut ou du syndrome de Dravet. Epidiolex est dĂ©veloppĂ© par le laboratoire GW Pharmaceuticals et sera commercialisĂ© aux États-Unis par sa filiale Greenwich Biosciences.

Dravet Syndrome News du 7 Novembre 2018

đŸ·ïž Science/Homme — Courir et chanter peuvent augmenter les taux sanguins d'endocannabinoĂŻdes

Les taux circulants d’endocannabinoĂŻdes ont Ă©tĂ© mesurĂ©s chez 9 femmes volontaires saines avant et immĂ©diatement aprĂšs 30 minutes de danse, lecture, chant ou cyclisme Ă  jeun. Les auteurs ont conclu que "l'augmentation des endocannabinoĂŻdes peut sous-tendre aux effets gratifiants et agrĂ©ables du chant et de l'exercice, ainsi que certains des effets bĂ©nĂ©fiques Ă  long terme sur la santĂ© mentale, la cognition et la mĂ©moire".

Université de Nottingham, Royaume-Uni.

Stone N, et al. Front. Behav. Neurosci. 22 Oct 2018. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Un repas riche en graisses peut augmenter la concentration sanguine de CBD jusqu'Ă  5 fois

Lors d’une Ă©tude sur des volontaires adultes en bonne santĂ©, les chercheurs ont Ă©tudiĂ© l'innocuitĂ©, la tolĂ©rabilitĂ© et la pharmacocinĂ©tique d'une solution buvable de CBD jusqu'Ă  une dose de 1500 mg de CBD deux fois par jour. Un repas riche en matiĂšres grasses augmentait la concentration plasmatique de CBD aprĂšs la prise de 750 mg et 1500 mg deux fois par jour de 4,85 et 4,2 fois. Le CBD Ă©tait gĂ©nĂ©ralement bien tolĂ©rĂ©. Aucun effet secondaire grave n’a Ă©tĂ© rapportĂ©.

GW Research Ltd, Cambridge, Royaume-Uni.

Taylor L, et al. CNS Drugs. 2018 Oct 30. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Environ 12% des consommateurs frĂ©quents de cannabis souffrent d'un syndrome de sevrage

Dans un groupe de 1527 usagers fréquents de cannabis (3 fois ou plus par semaine), 12,1% de ceux qui ont cessé de consommer ont présenté un syndrome de sevrage du cannabis. Les symptÎmes de sevrage les plus fréquents étaient la nervosité/anxiété (76,3%), l'hostilité (71,9%), les troubles du sommeil (68,2%) et l'humeur dépressive (58,9%).

Centre Médical Lev Hasharon, Netanya, Israël.

Livne O, et al. Drug Alcohol Depend. 2018 Oct 16. [in press]

đŸ·ïž Science — Perspectives sur l'utilisation des cannabinoĂŻdes en neurologie

Un examen des propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales de certains cannabinoĂŻdes (THC, caryophyllĂšne, THCA, CBD, CBDA) permet de conclure qu'ils pourraient non seulement ĂȘtre utiles dans le traitement de certains symptĂŽmes neurologiques, mais pourraient Ă©galement ĂȘtre bĂ©nĂ©fiques dans le traitement des causes sous-jacentes de l'Ă©pilepsie, des tumeurs au cerveau, de la maladie de Parkinson, de la maladie d’Alzheimer et des lĂ©sions cĂ©rĂ©brales traumatiques et peuvent mĂȘme ĂȘtre utilisĂ©s en traitement prĂ©ventif.

Institut International du Cannabis et des CannabinoĂŻdes (ICCI), Prague, RĂ©publique tchĂšque.

Russo EB, et al. Front Integr Neurosci. 2018;12:51.

đŸ·ïž Science/Homme — Le CBD est aussi efficace que les mĂ©dicaments antiĂ©pileptiques Ă©tablis

Selon une revue, le cannabidiol (CBD) montre une efficacité similaire dans les épilepsies pédiatriques sévÚres aux autres médicaments antiépileptiques. Un dosage prudent des benzodiazépines est essentiel pour minimiser la sédation avec le CBD en complément.

Université d'Otago, Wellington, Nouvelle-Zélande.

Ali S, et al. Dev Med Child Neurol. 2018 Nov 6. [in press]

đŸ·ïž Science/Animal — Un cannabinoĂŻde dans l’HĂ©patique se lie au rĂ©cepteur CB1

L’HĂ©patique Radula contient un composĂ© (le bibenzyl (-) - cis-perrottĂ©tinĂšne), qui ressemble structurellement Ă  la molĂ©cule du THC prĂ©sent dans la plante de cannabis. Les chercheurs ont dĂ©montrĂ© que ce cannabinoĂŻde se lie Ă©galement au rĂ©cepteur du cannabinoĂŻde-1 chez la souris.

Institut de Biochimie et de Médecine Moléculaire, Berne, Suisse.

Chicca A, et al. Sci Adv. 2018;4(10):eaat2166.

đŸ·ïž Science/Homme — La consommation de cannabis chez les femmes enceintes a augmentĂ© au Canada

La consommation de cannabis par les femmes enceintes est passée de 1,2% en 2012 à 1,8% en 2017, principalement chez les femmes jeunes et à faible statut socio-économique.

Institut de Recherche de l'HĂŽpital d'Ottawa, Canada.

Corsi DJ, et al. Can J Public Health. 2018 Nov 1. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — DiffĂ©rences entre consommateurs de cannabis Ă  des fins mĂ©dicales et rĂ©crĂ©atives en ce qui concerne le sevrage

Selon une enquĂȘte menĂ©e auprĂšs de 2905 consommateurs de cannabis, par rapport aux utilisateurs rĂ©crĂ©atifs, les utilisateurs mĂ©dicaux Ă©taient moins susceptibles d’avoir des effets aigus indĂ©sirables, mais Ă©taient plus susceptibles d’ĂȘtre en Ă©tat de symptĂŽmes de sevrage indĂ©sirables. Les personnes ĂągĂ©es (50 ans et plus) ont signalĂ© moins d’effets aigus indĂ©sirables et de symptĂŽmes de sevrage que les utilisateurs plus jeunes (18-29 ans).

UniversitĂ© de Californie Ă  San Diego, États-Unis.

Sexton M, et. al J Altern Complement Med. 2018 Oct 31. [in press]

đŸ·ïž Science/Animal — L'activation du rĂ©cepteur CB1 peut rĂ©duire la production d'acide gastrique

Lors d’une Ă©tude portant sur des rats, l'activation du rĂ©cepteur CB1 et l'antagonisme au niveau du rĂ©cepteur CB2 peuvent rĂ©duire la sĂ©crĂ©tion d'acide gastrique.

DĂ©partement de Toxicologie et de StupĂ©fiants, Le Caire, Égypte.

Salama RAA, et al. J Biochem Mol Toxicol. 2018 Nov 1. [in press]