Publié
DerniĂšre actualisation
temps de lecture

IACM-Bulletin du 13 janvier 2018

Authors

🌐 États-Unis — Une dĂ©cision du DĂ©partement de la Justice menace les patients qui utilisent du cannabis Ă  des fins mĂ©dicinales conformĂ©ment aux lois de l’État

Le 4 janvier, le DĂ©partement amĂ©ricain de la Justice a abrogĂ© une politique d’administration mise en place par Obama selon laquelle les États qui lĂ©galisaient l’usage du cannabis Ă  des fins mĂ©dicales ou rĂ©crĂ©atives Ă©taient autorisĂ©s Ă  se montrer rĂ©ticents Ă  l’application des lois fĂ©dĂ©rales qui elles n’autorisent pas l’usage de cannabis sous quelque forme que ce soit.

L’action du Procureur GĂ©nĂ©ral Jeff Sessions pourrait avoir des consĂ©quences nĂ©fastes pour de nombreux patients qui consomment lĂ©galement du cannabis conformĂ©ment aux lois de l’État et sur ordonnance de leurs mĂ©decins. Les responsables du DĂ©partement de la Justice ont refusĂ© de dire s’ils pouvaient intenter une action en justice contre ces États, affirmant que d’autres mesures Ă©taient «toujours Ă  l’étude». La loi fĂ©dĂ©rale interdit toujours le cannabis mĂȘme pour un usage mĂ©dical. La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a dĂ©clarĂ© que la principale prioritĂ© du prĂ©sident Donald Trump Ă©tait l’application de la loi fĂ©dĂ©rale «que ce soit la marijuana ou l’immigration».

Reuters du 4 Janvier 2018

đŸ·ïž Science/Homme — La consommation de cannabis ne crĂ©e pas de baisse de motivation chez les adolescents

La consommation de cannabis n’a pas rĂ©duit la motivation chez les adolescents ĂągĂ©s de 14 Ă  18 ans, selon des recherches menĂ©es par des chercheurs du DĂ©partement de Psychologie de l’UniversitĂ© Internationale de Floride Ă  Miami, États-Unis. Ils ont comparĂ© 36 utilisateurs rĂ©guliers de cannabis et 43 utilisateurs occasionnels. La motivation a Ă©tĂ© mesurĂ©e par deux Ă©chelles Ă©tablies (Ă©chelle d’évaluation de l’apathie et Ă©chelle de motivation et d’engagement).

AprĂšs avoir pris en compte d’éventuels autres facteurs susceptibles d’influencer la motivation, aucune diffĂ©rence significative n’a Ă©tĂ© observĂ©e entre les utilisateurs rĂ©guliers et les utilisateurs lĂ©gers sur l’indice de motivation. De mĂȘme, aucune association n’a Ă©tĂ© observĂ©e entre la motivation, l’ñge et la quantitĂ© de cannabis consommĂ©e sur les 30 derniers jours. Les auteurs ont conclu que leurs «rĂ©sultats ne soutiennent pas un lien entre la rĂ©duction de motivation et la consommation de cannabis chez les adolescents, aprĂšs contrĂŽle des facteurs de confusion pertinents.»

Pacheco-ColĂłn I, Coxe S, Musser ED, Duperrouzel JC, Ross JM, Gonzalez R. Is Cannabis Use Associated with Various Indices of Motivation Among Adolescents? Subst Use Misuse. 2017 Dec 22:1-12.

En bref

đŸ·ïž Science/Homme — Dans un rapport de cas, le trouble obsessionnel compulsifs dĂ» Ă  des lĂ©sions cĂ©rĂ©brales s’est amĂ©liorĂ© avec du THC

Un homme de 24 ans, qui a souffert d’un infarctus du thalamus gauche, une rĂ©gion du cerveau, a dĂ©veloppĂ© un trouble obsessionnel compulsif rĂ©fractaire. Il a Ă©tĂ© traitĂ© avec des doses accrues de THC (dronabinol) jusqu’à 20 mg par jour. Des amĂ©liorations ont Ă©tĂ© observĂ©es dans les 2 semaines qui ont suivi la prise, et ont Ă©tĂ© associĂ©es Ă  une amĂ©lioration significative de la qualitĂ© de vie.

DĂ©partement de Psychiatrie et des Neurosciences Comportementales, UniversitĂ© de Chicago. États-Unis.

Cooper JJ, Grant JG. J Neuropsychiatry Clin Neurosci 2017;29:77–78.

🌐 Australie — Le Gouvernement autorise l’exportation de cannabis Ă  des fins mĂ©dicales

L’Australie a annoncĂ© le 4 Janvier son intention de devenir le quatriĂšme pays au monde Ă  lĂ©galiser les exportations de cannabis mĂ©dicinal dans le but de toucher une part du marchĂ© mondial estimĂ© Ă  55 milliards de dollars amĂ©ricains.

Reuters du 4 Janvier 2018

🌐 États-Unis — La Californie a lancĂ© la vente lĂ©gale de cannabis Ă  usage rĂ©crĂ©atif

La Californie a lancĂ© le plus grand marchĂ© commercial rĂ©glementĂ© au monde pour le cannabis rĂ©crĂ©atif ce 1er janvier. Il est devenu le sixiĂšme État des États-Unis, et de loin le plus peuplĂ© avec environ 39 millions d’habitants, a lĂ©galisĂ© l’usage rĂ©crĂ©atif.

Reuters du 1er Janvier 2018

đŸ·ïž Science/Homme — Le cannabis peut rĂ©duire l’inflammation associĂ©e Ă  la consommation d’alcool

Des scientifiques ont menĂ© l’enquĂȘte auprĂšs sur 66 consommateurs rĂ©guliers d’alcool, dont certains ont Ă©galement consommĂ© du cannabis. La consommation d’alcool Ă©tait associĂ©e Ă  une augmentation du niveau du mĂ©diateur pro-inflammatoire interleukine-6, tandis que le cannabis Ă©tait associĂ© Ă  une augmentation du taux de bĂȘta-interleukine-1, qui possĂšde des propriĂ©tĂ©s anti-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que «les composĂ©s cannabinoĂŻdes peuvent servir Ă  attĂ©nuer l’inflammation associĂ©e Ă  la consommation d’alcool».

DĂ©partement de Psychology, Neurosciences, UniversitĂ© Boulder du Colorado, Boulder, États-Unis.

Karoly HC, et al. Alcohol Clin Exp Res. 29 DĂ©c 2017. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Une nouvelle formulation augmente l’absorption de cannabinoĂŻdes par les muqueuses de la bouche

Une nouvelle formulation orale de THC et de CBD, appelĂ©e PTL401, a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©e, augmentant ainsi la biodisponibilitĂ© des cannabinoĂŻdes de 131% pour le CBD et de 116% pour le THC par rapport Ă  un spray de cannabis standard (Sativex). Les auteurs ont Ă©crit: «L’absorption relativement plus rapide et la biodisponibilitĂ© amĂ©liorĂ©e, comparĂ©e au spray oromucosal, justifient des Ă©tudes cliniques supplĂ©mentaires Ă  plus grande Ă©chelle avec cette formulation.»

Centre médical de Tel Aviv Sourasky, Israël.

Atsmon J, et al. J Pharm Sci. 2017 Dec 26. [in press]

đŸ·ïž Science/Homme — Selon une enquĂȘte, la plupart des patients croient que le cannabis est un traitement utile aprĂšs une blessure

Selon une enquĂȘte auprĂšs de 500 patients d’une clinique orthopĂ©dique, 90% de ceux qui avaient consommĂ© du cannabis aprĂšs leur blessure (63/70) pensaient que cela rĂ©duisait les symptĂŽmes de la douleur et 81% (57/70) pensaient que cela rĂ©duisait la quantitĂ© d’opioĂŻdes qu’ils ont utilisĂ©s.

HĂŽpital GĂ©nĂ©ral du Massachusetts, Boston, États-Unis.

Heng M, et al. J Orthop Trauma. 2018;32(1):e25-e30.