[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 07 Septembre 2020

Israël: La réduction des prix du cannabis médical et le CBD n'est plus un stupéfiant

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein et son adjoint Yoav Kisch ont publié le 26 août un règlement qui permettra une baisse des prix du cannabis médical. Le règlement devrait également simplifier le processus requis pour recevoir une ordonnance. Il y a trois semaines, la commission du travail, du bien-être et de la santé de la Knesset a soulevé diverses questions relatives à la réforme du cannabis médicinal qui ont été mises en lumière depuis son entrée en vigueur. Le comité a garanti qu'une série de mesures seraient prises pour régler ces problèmes.

Un changement juridique majeur concerne le CBD. La nouvelle réglementation exclut pour la première fois les produits à base de CBD de l'ordonnance sur les drogues dangereuses de 1973, une étape qui réduira considérablement les prix pour les patients qui utilisent des produits à base de CBD. Cette étape permettra également de créer un nouveau marché au potentiel économique énorme, comme on en trouve aujourd'hui dans de nombreux pays EURopéens.

Jerusalem Post du 26 Août 2020

Science/Homme: La consommation fréquente de cannabis réduit la consommation d'opioïdes

Lors d’une étude prospective menée entre 2005 et 2018, la consommation régulière de cannabis était associée à une probabilité accrue d'arrêter la consommation d'opioïdes par injection de 26%. L'enquête menée par des chercheurs le Centre de la Colombie-Britannique sur l'usage de substances à Vancouver, au Canada, a porté sur plus de 2 000 personnes qui s'injectent des drogues.

La consommation, au moins quotidienne, de cannabis était associée à des taux plus rapides d'arrêt des injections (rapport de risque ajusté = 1,16). Une sous-analyse a révélé que cette association n'était significative que pour l'arrêt de l'injection d'opioïdes (rapport de risque ajusté = 1,26). La consommation de cannabis n'était pas associée à un risque accru de rechute. Les auteurs ont conclu que "la consommation, au moins quotidienne, de cannabis était associée à une augmentation de 16% de l'arrêt d'injection de drogues, et cet effet était limité à l'arrêt de l'injection d'opioïdes".

Reddon H, DeBeck K, Socias ME, Lake S, Dong H, Karamouzian M, Hayashi K, Kerr T, Milloy MJ. Frequent Cannabis Use and Cessation of Injection of Opioids, Vancouver, Canada, 2005-2018. Am J Public Health. 2020:e1-e8.

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une réduction du risque de diabète chez les personnes atteintes d'hépatite C

Une analyse des données de 10 445 patients atteints d'hépatite C chronique a montré que la consommation de cannabis était associée à une réduction du risque de diabète dans cette population. À l'inverse, le sexe masculin, le tabagisme, un IMC élevé, la pauvreté, le fait d'être un migrant et une fibrose avancée étaient associés à un risque accru de diabète. L'étude a été réalisée par plusieurs institutions françaises dont l'INSERM et l'Université de la Sorbonne à Paris.

Les patients infectés par le virus de l'hépatite C chronique (VHC) courent un risque élevé de développer un diabète. Les auteurs ont écrit que dans "cette vaste étude transversale sur les patients infectés par le VHC chronique, la consommation de cannabis était associée à un risque plus faible de diabète indépendamment des facteurs cliniques et socio-comportementaux".
Barré T, Nishimwe ML, Protopopescu C, Marcellin F, Carrat F, Dorival C, Delarocque-Astagneau E, Larrey D, Bourlière M, Petrov-Sanchez V, Simony M, Pol S, Fontaine H, Carrieri P; ANRS/AFEF Hepather study group. Cannabis use is associated with a lower risk of diabetes in chronic hepatitis C-infected patients (ANRS CO22 Hepather cohort). J Viral Hepat. 2020 Aug 18. [in press]

Science/Homme: La consommation de cannabis réduit l'hospitalisation des patients drépanocytaires

Les patients atteints de drépanocytose, qui sont autorisés à consommer du cannabis médical, ont des taux d'admission à l'hôpital inférieurs à ceux qui n'avaient pas d'accès légal au cannabis. Des scientifiques de la division d'hématologie du département de médecine interne du Yale Cancer Center à New Haven, aux États-Unis, ont comparé 29 patients, qui ont obtenu du cannabis et 25 patients, qui n'avaient pas de certification pour l'usage de cannabis.

Aucun des deux groupes n'a eu de changements sur leurs consommations d'opioïdes. Les patients certifiés pour le cannabis médical présentaient des taux de consommation de base d'opioïdes et de cannabis illicite plus élevés que ceux qui ne demandaient pas de certification. La plupart des patients drépanocytaires qui ont demandé du cannabis médical en consommaient déjà de manière illicite. Les auteurs ont écrit que "l'obtention de marijuana à des fins médicales réduisait les hospitalisations."

Curtis SA, Lew D, Spodick J, Hendrickson JE, Minniti CP, Roberts JD. Medical marijuana certification for patients with sickle cell disease: a report of a single center experience. Blood Adv. 2020;4(16):3814-3821.

En bref

Science/Homme: Dans un rapport de cas le cannabis améliore le trouble obsessionnel-compulsif
Les médecins présentent le cas d'un patient de sexe masculin de 22 ans, qui a souffert de trouble obsessionnel-compulsif sévère depuis l'enfance et s'est amélioré après un traitement au cannabis médicinal avec des symptômes spécifiques nettement une dépression réduits, entraînant une amélioration considérable de la qualité de vie.
Clinique de Psychiatrie, Psychiatrie Sociale et Psychothérapie, École de Médecine de Hanovre, Allemagne.
Szejko N, et al. Front Psychiatry. 2020;11:681.

Science/Homme: Le cannabis n'a eu aucun effet sur la douleur chez les adultes drépanocytaires
Lors d’une étude contrôlée par placebo menée auprès de 27 patients souffrant de douleur due à la drépanocytose, il n'y avait aucune différence entre le cannabis inhalé et les cigarettes placebo inhalées en ce qui concerne les activités générales, la marche, le sommeil et le plaisir, mais il y avait une amélioration de l'humeur. Les auteurs ont conclu que cet "essai clinique randomisé a révélé que, par rapport au placebo vaporisé, le cannabis vaporisé ne réduisait pas de manière statistiquement significative la douleur et les symptômes associés, à l'exception de l'interférence de l'humeur, chez les patients atteints de drépanocytose avec douleur chronique."
Division d'Hématologie-Oncologie, Département de Médecine, Hôpital Général Zuckerberg San Francisco, Université de Californie, États-Unis.
Abrams DI, et al. JAMA Netw Open. 2020;3(7):e2010874.

Allemagne/Espagne: le cannabis espagnol approuvé pour l'importation en Allemagne
Le BfArM, l'Institut Fédéral des Drogues et des Produits Médicinaux, qui supervise le programme national sur le cannabis, a approuvé les importations espagnoles de cannabis médical dans le pays. En effet, trois entreprises allemandes sont en train de finaliser leurs démarches administratives pour permettre la finalisation du transfert. Jusqu'à présent, l'Allemagne importe uniquement du cannabis médicinal des Pays-Bas et du Canada. D'autres pays devraient suivre.
Cannabis Industry Journal du 10 Août 2020

Allemagne: Cansivita sera responsable de la distribution du cannabis produit en Allemagne
Le cannabis médical cultivé en Allemagne sera distribué par la société Cansativa basée à Francfort. La société a été la seule à avoir obtenu le contrat de l'Institut Fédéral des Médicaments et des Produits Médicinaux (BfArM) pour la logistique et les services de vente en gros de fleurs de cannabis de culture allemande, comme annoncé le 20 août.
Handelsblatt du 20 Août 2020

France: Des fleurs et des feuilles de chanvre seront mises à disposition des utilisateurs
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à des fins thérapeutiques, l'Agence Nationale du Médicament (ANSM) devrait autoriser, prochainement, la valorisation de la fleur et de la feuille de chanvre, jusqu'alors interdite en France. Dans le cadre d'une expérimentation de deux ans, l'ANSM doit accorder une nouvelle dérogation à la valorisation du chanvre. Après la graine et la tige, la fleur et la feuille pourraient être autorisées à la récolte. Les nouvelles utilisations de la fleur et de la feuille, lorsqu'elles seront possibles, ouvriront deux types d'activités: l'extraction de THC et l'extraction de CBD pour la fabrication de cosmétiques, boissons et de liquides pour cigarettes électroniques.
Terra du 20 Août 2020

Science/Animal: Mécanisme d'action du CBD sur la douleur et l'anxiété
Une étude sur des rats montre un effet analgésique médié par les récepteurs TRPV1 et partiellement par les récepteurs 5-HT1A, ainsi qu'un effet anxiolytique médié par les récepteurs 5-HT1A.
École Supérieure de la Douleur EURIDOL, Université de Strasbourg, France.
Schott M, et al. Pain Rep. 2019;4(5):e774.

Science: L'acide cannabichroménique très efficace contre les bactéries SARM
Les scientifiques ont étudié les propriétés antibiotiques de plusieurs cannabinoïdes et ont découvert qu'un "phytocannabinoïde, l'acide cannabichroménique (CBCA), a démontré une activité bactéricide plus rapide et plus puissante que la vancomycine, l'antibiotique actuellement recommandé pour le traitement des infections à SARM." Ces infections mettent souvent la vie en danger.
Département des Maladies Infectieuses et Immunologie, École des Sciences Médicales, Université de Sydney, Australie.
Galletta M, et al. Antibiotics (Basel). 2020;9(8):E523.

Science/Cellules: Les effets anticancéreux du CBD sont réduits en présence de sérum sanguin
La recherche montre que le CBD exerce un effet nettement différent sur la viabilité d'une lignée cellulaire de cancer du côlon humain lorsqu'il est cultivé en présence de 0,5% de sérum par rapport à 10% de sérum, affichant un effet cytotoxique uniquement dans la première situation. En présence de 10% de sérum, aucun effet inhibiteur du cannabidiol sur la réplication de l'ADN des cellules cancéreuses n'a été détecté.
GH Medical, Barcelone, Espagne.
Sainz-Cort A, et al. BMC Res Notes. 2020;13(1):389.

Science/Animal: Le CBD réduit les convulsions provoquées par la fièvre
Dans un modèle animal de convulsions provoquées par la fièvre, le CBD a réduit la gravité des convulsions. Le cannabinoïde a significativement diminué l'excitabilité des cellules nerveuses de l'hippocampe, certaines régions du cerveau. Les chercheurs ont trouvé des détails supplémentaires sur le mécanisme d'action, y compris la réduction de l'excitation médiée par le récepteur AMPA.
Laboratoire Clé de Pharmacologie et de Toxicologie des Nouveaux Médicaments, Université médicale du Hebei, Shijiazhuang, Province du Hebei, Chine.
Yu Y, et al. Pharmacol Res. 2020:105128.

Science: Les flavonoïdes et les cannabinoïdes peuvent être utiles comme composés anti-allergiques à la surface des yeux
Les chercheurs suggèrent les flavonoïdes de la plante de cannabis et les cannabinoïdes comme traitement complémentaire prometteur des maladies allergiques en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques.
École de Médecine Hackensack Meridian, Springfield, États-Unis.
Bielory L, et al. Curr Opin Allergy Clin Immunol. 2020;20(5):482-492.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Events Online Gratuits

Vous pouvez trouver toutes les informations ici.

L'IACM organise une série de webinaires gratuits et une réunion d'anniversaire en ligne gratuite d'octobre à novembre 2020.

Tous les webinaires se dérouleront en anglais et seront sous-titrés en allemand, français, espagnol et portugais. Tous les webinaires seront disponibles en ligne jusqu'en mars 2021.

La réunion en ligne pour célébrer le 20e anniversaire de l'IACM et pour honorer le 90e anniversaire de Raphael Mechoulam sera une session en direct seulement le 5 novembre 2020.

Les intervenants de la série de webinaires sont Donald I. Abrams, Bonni Goldstein, Franjo Grotenhermen, Manuel Guzmán, Raphael Mechoulam, Kirsten Müller-Vahl, Roger Pertwee, Daniele Piomelli et Ethan Russo.

Vous pouvez trouver toutes les informations ici.

 

IACM Conference 2021

La 12eme Conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine se tiendra à Bâle, en Suisse, du 14 au 16 octobre 2021.

Members only

Regular members can sign up for the new member area of the IACM to access exclusive content.

You need to become a regular member of the IACM to access the new member area.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.