[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 10 Avril 2016

Science/Homme: Le cannabis réduit le réflex d'étirement des patients présentant une sclérose en plaques

Une étude clinique incluant 57 patients présentant une sclérose en plaques indique que le cannabis a réduit le réflexe d'étirement. Les chercheurs italiens ont indiqué ce résultat dans le journal International Clinical Psychopharmacology. Ils ont aussi observé une réduction sur l'échelle numérique de la spasticité ainsi que sur l'échelle modifiée d'Ashworth. Les mesures présentent une concordance faible, ce qui fait dire aux auteurs “ vraisemblablement liée aux différents aspects de l'hypertonie musculaire évaluée.”

Les patients répondant au réflex d'étirement ont pris plus de vaporisations de l'extrait de cannabis Sativex, ce qui “suggère qu'un dosage supérieur accroitrait le bénéfice si toléré.” L'étude actuelle confirme l'efficacité des cannabinoïdes quant à la réduction de la spasticité des patients présentant une sclérose, ce qui suggère une sensibilité supérieure et une spécificité du réflexe d'étirement quand on le compare aux autres mesures.”

Marinelli L, Mori L, Canneva S, Colombano F, Currà A, Fattapposta F, Bandini F, Capello E, Abbruzzese G, Trompetto C. The effect of cannabinoids on the stretch reflex in multiple sclerosis spasticity. Int Clin Psychopharmacol. 21 mars 2016. [sous presse]

Canada: Le droit de cultiver son propre cannabis reste légal pour les patients

Les patients qui utilisent du cannabis pour raison médicale, au Canada, obtiennent à nouveau le droit de cultiver leur propre cannabis, après que le gouvernement a indiqué, le 24 mars, qu'il se conformerait à la décision de la cour fédérale contre une interdiction introduite par le gouvernement conservateur précédent.

Le gouvernement fédéral a indiqué que les lois relatives au cannabis médical seraient revues afin de réfléchir le jugement de la cour. Il a aussi instauré la date limite du 24 aout pour finaliser les changements. “Nous sommes attachés, comme vous le savez, à ce que les Canadiens qui ont besoin de cannabis pour traiter une condition médicale, puissent y avoir accès,” a indiqué le ministre de la Santé Jane Philpott, à Ottawa. Elle a aussi précisé que la loi actuelle resterait en place jusqu'à ce que les changements soient finalisés. Philpott n'a pas fourni plus de précision sur les amendements concernés.

Reuters du 24 mars 2016

Brésil: Le gouvernement permet de prescrire et d'importer des produits contenant du CBD et du THC

L'agence National Health Surveillance Agency (Anvisa) a autorisé la prescription et autorisé l'importation de médicaments et de produits contenant du cannabidiol (CBD) et du tétrahydrocanabidiol (THC), principaux cannabinoïdes du cannabis. La résolution 66 d'Anvisa, publiée le 21 mars dans l'Official Gazette publicise cette décision.

Pratiquement, à partir de maintenant, le THC sera aussi régulé. Avant, seul le THC était permis dans un produit destiné à la médecine. “Avec cette résolution, je peux importer un médicament contenant seulement du THC” explique Norberto Fischer, activiste et père d'une enfant présentant un type sévère d'épilepsie. “Le changement de loi indique l'évolution de la société et réduit le préjudice relatif à la marijuana médicale.”

O Globo du 21 mars 2016

Etats-Unis: Les vétérans de guerre utilisent de plus en plus le cannabis pour traiter les troubles de stress post traumatique (PTSD)

Un nombre grandissant d'Etats se demande s'ils vont légaliser le cannabis afin de traiter le trouble de stress post traumatique. Mais, pour de nombreux vétérans, le débat est déjà clos. Le cannabis est largement utilisé, bien qu'il demeure illégal dans la plupart des Etats et qu'il n'est pas approuvé par le Department of Veterans Affairs, car aucune étude majeure n'a encore prouvé qu'il était efficace pour traiter ces troubles.”

Alors que la recherche est limitée, et les résultats contradictoires, de nombreux anciens membres de l'armée indiquent que le cannabis les aide à gérer leur anxiété, leur insomnie et leurs cauchemars. Certains ont indiqué que “les médicaments prescrits n'étaient pas efficaces ou les transformaient en zombies. J'étais soit un chaos anxieux, soit l'ombre de moi-même avec les pilules prescrites,” indique Mike Whiter, un ancien de la Marine qui vit à Philadelphie, où le cannabis est illégal. “Le cannabis m'a aidé à sortir du trou dans lequel je me trouvais. J'ai commencé à parler aux gens et à surmonter mon anxiété sociale.” D'autres, par contre n'ont pas trouvé beaucoup d'amélioration.

Military.com du 22 mars 2016

En bref

Science/Homme: La consommation de cannabis permet la réduction des opioïdes pour les patients souffrant de douleurs chroniques
La consommation de cannabis a réduit de 64% la quantité d'opioïdes, indique un questionnaire rempli par 244 patients d'un dispensaire médical de cannabis, dans le Michigan.
School of Public Health, University of Michigan, Ann Arbor, Etats-Unis.
Boehnke KF, et al. J Pain. 18 mars 2016. [sous presse]

Science/Homme: Un nouvel inhibiteur du FAAH s'est révélé sans danger pour les sujets sains
Dans la phase 1 de l'étude incluant 51 sujets masculins, le V158866, un inhibiteur réversible du FAAH, s'est révélé sans danger et bien toléré. Le FAAH est responsable de la dégradation de l'endocannabinoïde anandamide. Le V158866 augmente les niveaux d'anandamide dans la sang.
Vernalis, Winnersh, Grande Bretagne.
Pawsey S, et al. Drugs R D. 17 mars 2016. [sous presse]

Etats-Unis/Israël: Des entreprises américaines investissent dans la recherche sur l'usage du cannabis en médecine
Israel commence à attirer des entreprises américaines cherchant à ramener sur leur marché en expansion leur savoir-faire sur le cannabis médical. Depuis 2014, des entreprises américaines ont investi environ 50 millions de dollars US pour des brevets israéliens de cannabis médical. Il est attendu que ce chiffre grandisse encore, puisqu'il est bien plus facile de faire de la recherche sur le cannabis en Israël qu'aux Etats-Unis.
Reuters du 29 mars 2016

Uruguay: Le gouvernement et les pharmacies s'accordent sur la vente de cannabis
Le gouvernement de Tabare Vazquez et les associations de pharmacies se sont accordées sur les conditions de vente de cannabis destiné à l'usage récréatif. Après la promulgation de la loi, en mai 2014, la vente en pharmacie n'était pas encore organisée. Les pharmacies auront le droit d'entreposer jusqu'à 2 kilogrammes de cannabis.
Clarin du19 mars 2016

Pays-Bas: Le ministre de la Justice commente l'acquittement d'un patient qui cultivait son propre cannabis
Le ministre de la Justice Van der Steur a commenté le verdict de la cour de Justice du district d'Amsterdam relatif à l'acquittement d'un patient qui cultivait de grandes quantités de cannabis destiné à soulager sa pathologie (VIH). Le ministre a indiqué ne voir aucune raison de modifier la loi qui n’autorise pas la culture de cannabis par les patients; et que d'autre part, la compagnie Bedrocan envisage de mettre sur le marché une nouvelle variété de cannabis. Celle-ci est actuellement nommée Amnesia.
Questions in the Second Chamber of Parliament.

Etats-Unis: En Floride, le cannabis sera disponible pour les patients en phase terminale
Le 25 mars, le gouverneur de la Floride Rick Scott a signé la loi qui étendrait le Right to Try Act de l'Etat à l'usage médical du cannabis. L'expansion signifie que les patients en phase terminale pourraient utiliser le cannabis médical pendant leurs derniers jours. La loi permettait aux organisations de distribution autorisées de cultiver et de distribuer le cannabis médical issu de la plante, et pas seulement les produits contenant du THC autorisés depuis 2014, aux patients en phase terminale.
Florida Politics du 25 mars 2016

Belgique: Joep Oomen, un réformateur de la législation sur les drogues meurt à 54 ans
Joep Oomen, un personnage clé de la réforme EURopéenne des drogues à la tête de l'European Coalition for Just and Effective Drug Policies (ENCOD) est mort de cause naturelle, à Antwerp, Belgique, à l'âge de 54 ans. Le 18 mars, ses collègues l'ont trouvé dans son lit. “C'était un homme amical et dévoué, “a indiqué le Dr Franjo Grotenhermen, président de l'IACM. Il a toujours été très intéressé par les questions relatives au cannabis médical. Nous perdons une personnalité extraordinaire et un ami.”
Encod du 21 mars 2016

Science/Animal: Le CBD produit des effets anti-dépresseur rapides
Dans le modèle animal de la dépression, des chercheurs ont trouvé que “le CBD pourrait être une nouvelle drogue anti-dépresseur rapide, en améliorant le signal sérotonergique et glutamate cortical par les récepteurs 5-HT1A.”
Universidad de Cantabria, Espagne.
Linge R, et al. Neuropharmacology 2016;103:16-26

Science/Animal: Le système endocannabinoïde est important pour le sommeil
Différentes expériences menées sur des souris montrent que le signal endocannabinoïde par les récepteurs CB1 est nécessaire à la stabilité du sommeil lent ( NREM). Le NREM retient les périodes 1–3 du sommeil. Le sommeil paradoxal n'est pas inclus. Contrairement au sommeil paradoxal, il se produit peu de mouvements pendant ces périodes.
National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism, National Institutes of Health, Rockville, Etats-Unis
Pava MJ, et al. PLoS One 2016;11(3):e0152473

Science/Homme: Les scientifiques trouvent des caractéristiques génétiques, qui augmenteraient le risque d'addiction au cannabis
Dans un groupe incluant 14 745 participants, les chercheurs ont trouvé des caractéristiques génétiques qui augmentent le risque de dépendance au cannabis. Ils ont écrit: ces résultats sont les premiers, à notre connaissance, à identifier des allèles de risque spécifiques et des facteurs génétiques qui contribuent à la comorbidité de CAD présentant une dépression importante ou une schizophrénie ».
Department of Medicine, Boston University School of Medicine, Etats-Unis.
Sherva R, et al. JAMA Psychiatry. 30 mars 2016 Mar 30. [sous presse]

Science/Homme: Facteurs de risque génétiques et usage du cannabis
Des chercheurs ont réalisé une méta-analyse de données d'association de 13 groupes réunissant 32 330 participants. Ils ont écrit que “cette étude constitue la plus grande des méta-analyses des études d'association pangénomique et qu'elle révèle de nouvelles perspectives pour les mécanismes génétiques de consommation de cannabis pendant une vie. “
Center for Neurogenomics and Cognitive Research, Amsterdam, Pays-bas.
Stringer S, et al. Transl Psychiatry 2016;6:e769.

Science/Animal: Pour le neuroblastone, le CBD a été plus efficace que le THC
Le neuroblastone est le cancer à tumeur le plus commun chez les enfants. Des études sur des cellules de l'homme et de la souris montrent que le CBD est plus efficace que le THC.
Sheba Cancer Research Center, Tel Hashomer, Israel.
Fisher T, et al. Curr Oncol 2016;23(2):S15-22.

Science/Animal: Une réduction du flux sanguin au cerveau provoque une augmentation spectaculaire des 2-AG
L'arrêt du flux sanguin au cerveau pendant cinq minutes multiplie par 3,5 les concentrations d'endocannabinoïdes 2-AG .
School of Medicine and Health Sciences, University of North Dakota, Grand Forks, Etats-Unis.
Brose SA, et al. Lipids. 28 mars 2016. [sous presse]

Science/Animal: Les effets de l'activation des récepteurs CB2 sont augmentés par le monoxide de carbone
Une substance (CORM-2), qui cause la libération du monoxide de carbone dans le corps, augmente les effets analgésiques de la douleur d'un cannabinoïde synthétique qui active les récepteurs CB2 des souris diabétiques.
Universitat Autònoma de Barcelona, Espagne.
Castany S, et al. Psychopharmacology (Berl). 29 mars 2016. [sous presse]

Science/Animal: En améliorant le système endocannabinoïde, le Bisphénol A cause une stéatose hépatique
Lors d'expériences sur les poissons zèbre et des cellules de foie humaines, le bisphénol A a produit une stéatose hépatique en régulant à la hausse le système endocannabinoïde. Le Bisphénol A est un composé courant des plastiques.
Dipartimento di Scienze della Vita e dell'Ambiente, Università Politecnica delle Marche, Ancona, Italie.
Martella A, et al. Endocrinology. 25 mars 2016:en20151384. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une augmentation légère de risque de détresse psychologique pour les femmes
Dans un groupe incluant 19 327 hommes et femmes âgés de 18 à 84 ans, la consommation de cannabis n’a été associée à aucun changement significatif de la détresse psychologique, 8 ans après pour les hommes et une légère augmentation de cette pathologie (27%) pour les femmes.
Karolinska Institute, Stockholm, Suède.
Danielsson AK, et al. Addict Behav 2016;59:18-23.

Science/Animal: Le CBD a des effets anti-dépresseurs
Une étude menée sur des rats qui présentaient un comportement de dépression, le CBD a montré des effets anti-dépresseurs. Les auteurs ont écrit que ces effets avaient été démontrés pour la première fois dans le modèle génétique animal de la dépression. Ces résultats suggèrent que le CBD pourrait être bénéfique pour traiter la dépression clinique ainsi que d'autres états présentant une anhédonie importante.
Geha Mental Health Center, Petah Tiqva, Israel.
Shoval G, et al. Neuropsychobiology 2016;73(2):123-9.

Science/Animal: Les récepteurs CB2 sont impliqués dans l'effet neuro-protecteur de la leptine
Dans le modèle animal de la blessure cérébrale traumatique, l'administration de l'hormone leptine a été neuro-protectrice et a réduit les déficits neurologiques. L'activation des récepteurs CB2 participait au mécanisme de cette action.
Complutense University, Madrid, Espagne;
Lopez-Rodriguez AB, et al. Exp Neurol. 19 mars 2016. [sous presse]

Science/Homme: Des niveaux d'anandamide élevés pourraient endommager la réponse au stress
Sur 858 sujets issus de la population générale de variantes génétiques qui sont associées à des niveaux d'anandamide élevés, est associée une augmentation de dépression. Les auteurs ont écrit que leurs résultats “suggèrent que des niveaux d'anandamide élevés de manière permanente ainsi qu'un stress des premières années de la vie, pourraient causer des dommages quant à la réponse au stress, et ce probablement via la régulation à la baisse des récepteurs CB1 pendant le neuro développement dans le cerveau.”
Semmelweis University, Budapest, Hongrie
Lazary J, et al. EUR Neuropsychopharmacol. 9 mars 2016. [sous presse]

Science/Animal: Les endocannabinoïdes améliorent l'état dépressif
L'inhibition de la dégradation endocannabinoïde par l'inhibition de l'enzyme monoacylglycérol lipase (MAGL) a réduit la dépression du modèle animal (souris) de la dépression. Les auteurs ont écrit que les inhibiteurs MAGL “ représententent une nouvelle classe d'anti-dépresseurs qui agit rapidement et plus longtemps. “
University of Ottawa Institute of Mental Health Research, The Royal, Canada.
Wang Y, et al. Mol Psychiatry. 22 mars 2016. [sous presse]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.