[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 02 Mars 2016

Science/Homme: En cas de saignement dans le cerveau, la consommation de cannabis a été associée à une amélioration

Une analyse observationelle au Neurological Service, San Camillo de' Lellis General Hospital à Rieti, Italie, incluant 725 patients qui présentaient des hémorragies spontanées (hémorragie intra cérébrale) a permis aux scientifiques de noter que les patients les plus valides en quittant l'hôpital, étaient ceux qui avaient consommé du cannabis. L'analyse d'urine pour le dépistage des cannabinoïdes a été positive pour 8.6% des 725 patients.

Les patients positifs, à l'admission, présentaient moins de maladies que ceux qui n'avaient jamais consommé de cannabis. Ceux qui avaient consommé du cannabis semblaient aussi mieux sortir de la maladie. Les auteurs ont écrit que bien qu'il n'existe pas de relation entre consommation de cannabis et caractéristiques spécifiques de l'hémorragie intra cérébrale, les patients positifs au cannabinoides présentaient une hémorragie moindre et étaient plus valides à la sortie.

Di Napoli M, Zha AM, Godoy DA, Masotti L, Schreuder FH, Popa-Wagner A, Behrouz R; from the MNEMONICH Registry. Prior Cannabis Use Is Associated with Outcome after Intracerebral Hemorrhage. Cerebrovasc Dis 2016;41(5-6):248-255.

Science/Homme: Le cannabis a réduit la douleur et la consommation d'opioïdes dans le cadre d'une étude clinique

Le cannabis a réduit la sévérité de la douleur et la consommation d'opioïdes dans une étude menée sur 274 patients résistants au traitement prescrit pour traiter la douleur chronique. Cette étude a été conduite à la Pain Relief Unit du Hadassah-Hebrew University Medical Center de Jérusalem, Israël. Les premiers résultats étaient relatifs au changement de la perception de la douleur sur l'échelle « S-TOPS » à 6 mois d'intervalle.

Les données de base ont été réunies pour 206 patients et les données suivies pour 176. Lors du suivi, les résultats relatifs à la douleur se sont améliorés, allant de 83.3 à 75.0. Les résultats relatifs à la sévérité de la douleur se sont améliorés ainsi que les résultats liés à la capacité émotionnelle et sociale. La consommation d'opioïdes a diminué de 44%. Des effets secondaires indésirables ont forcé deux sujets à interrompre le traitement. Les auteurs ont conclu que “les résultats montrent les bienfaits du cannabis à long terme pour ce groupe de patients.”

Haroutounian S, Ratz Y, Ginosar Y, Furmanov K, Saifi F, Meidan R, Davidson E. The Effect of Medicinal Cannabis on Pain and Quality of Life Outcomes in Chronic Pain: A Prospective Open-label Study. Clin J Pain. 2016 Feb 17. [in press]

En bref

Macédoine: Le comité de la Santé est favorable à l'usage médical du cannabis
Le comité de la Santé du parlement a approuvé les amendements de la loi relative au contrôle des drogues et des substances psychotropes, ce qui permettra la consommation de cannabis à des fins médicales. Stojanco Stojkovski, le secrétaire d'Etat du ministre de la Santé, qui a proposé la modification de la loi, a déclaré : “le besoin de modifier cette loi provient de la requête des patients qui désirent avoir le choix d'utiliser les produits dérivés du cannabis, sous une surveillance continue.”Shanghai Daily du 10 février 2016

Australie: Le projet de loi de légalisation de la culture du cannabis médical est présentée au parlement
Il est attendu que l'Australie légalise la culture du cannabis à des fins médicales ou scientifiques. Le projet de loi a été présenté le 8 février.
Reuters du 9 février 2016

Canada: Bedrocan diminue les prix du cannabis médical
Bedrocan Canada diminue le prix du gramme de toutes les variétés à 5$ canadiens plus taxe (3.25 EURos) . La lettre d'information indique :” Pourquoi diminuons-nous le prix ? Car nous le pouvons et que le médicament doit être abordable.”
Bedrocan Canada du 1er février 2016

Science/Animal: L'activation des récepteurs CB2 et PPAR-Gamma inhibe la sclérodermie
La sclérodermie est une maladie rare associée avec inflammation et fibrose affectant la peau et de nombreux organes internes. Chez le modèle animal de la fibrose dermique, le cannabinoïde VCE-004.8, un dérivé synthétique du CBD (cannabidiol), a inhibé la fibrose de la peau induite par la Bléomycine. Cet effet a été transmis par l'activation des CB2 et par les récepteurs PPAR-Gamma.
University of Córdoba, Espagne.
Del Río C, et al. Sci Rep 2016;6:21703.

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à une augmentation de la consommation d'alcool et de tabac, mais pas aux troubles de l'humeur.
Une étude incluant 34 653 adultes consommateurs de cannabis dans les années 2001-2002 a montré un lien, trois ans plus tard, avec un risque accru des troubles du tabac et de l'alcool, mais pas à ceux de l'humeur, ni de l'anxiété.
National Institute on Drug Abuse, Bethesda, USA.
Blanco C, et al. JAMA Psychiatry. 17 février 2016. [sous presse]

Science/Homme: Selon une méta-analyse, la consommation de cannabis est associée à un risque accru de psychose
Une méta-analyse incluant 10 études et un total de 66 816 gros consommateurs de cannabis a associé cette consommation à un risque accru de psychose. Ce résultat est présent dans toutes les études. L'étude indique un pourcentage de 3,90 pour le risque de schizophrénie et de troubles d'ordre psychiatrique pour les très gros consommateurs comparés aux non-consommateurs. Les auteurs ont écrit qu'un lien causal ne peut être établi explicitement.”
Department of Psychosis Studies, King's College London, Royaume-Uni.
Marconi A, et al. Schizophr Bull. 15 février 2016. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis est associée à un risque accru des troubles de la consommation d'alcool
Une étude incluant 27 461 consommateurs de cannabis adultes dans les années 2001-2002 a été associée à un risque de cinq fois plus pour les troubles de la consommation d'alcool dans les trois années suivantes.
Ferkauf Graduate School of Psychology, Yeshiva University, Bronx, USA.
Weinberger AH, et al. Drug Alcohol Depend. 11 février 2016. [sous presse]

Science/Homme: La consommation de cannabis n'a pas d'impact sur les doses d'antipsychotique en cas de schizophrénie aigue
Dans une étude incluant 8157 patients, la consommation de cannabis n'a pas eu d'impact significatif sur les doses d'antipsychotiques nécessaires pendant les périodes d'exaspération aigue des patients qui présentent une schizophrénie ou un désordre schizo-affectif.
University of Texas Harris County Psychiatric Center, Houston, USA.
Babatope T, et al. Psychiatr Q. 13 février 2016.[sous presse]

Science/Animal: Le blocage des récepteurs CB2 pourrait réduire les réactions allergiques
L'inflammation des voies respiratoires a été évaluée pour le modèle animal de la souris présentant un asthme aigu. Les recherches ont montré que l'antagonisme des récepteurs CB2 pourrait représenter une nouvelle approche pharmaceutique pour traiter l'inflammation allergique et autres troubles associés à un nombre accru d'éosinophiles, une forme des cellules sanguines blanches.
Institute of Experimental and Clinical Pharmacology, Medical University of Graz,Autriche.
Frei RB, et al. Allergy. 6 février 2016. [sous presse]

Science/Homme: De fortes concentrations de l'endocannabinoïde 2-AG sont associées à un déficit olfactif
Une étude incluant 161 sujets obèses féminins a montré que ces sujets ont moins d'odorat que celles qui ne sont pas obèses. Des concentrations sanguines élevées de 2-AG en cas d'obésité sont liées à un odorat diminué.
Hospital de Mar Medical Research Institute, Barcelona, Espagne.
Pastor A, et al. PLoS One 2016;11(2):e0148734.

Science/Homme: L'activation des récepteurs CB1 pourrait constituer une aide en cas de dermatite atopique et de psoriasis
Pour le modèle animal de dermatite atypique, l'activation des récepteurs CB1 a réduit l'inflammation. Les auteurs ont conclu, à partir de leur recherche, que les cannabinoïdes qui activent les récepteurs CB1 ”pourraient être utilisés pour soulager les symptômes inflammatoires transmis par l'activation des cellules mastocytes, tels la dermatite atopique, le psoriasis, et la dermatite de contact.”
Department of Cosmetic Science and Technology, Seowon University, Cheongju, Corée.
Nam G, et al. Ann Dermatol 2016;28(1):22-9.

Science/Animal: L'activation des récepteurs CB2 a été bénéfique en cas de parodontite
Pour le modèle animal de parodontite, l'activation des récepteurs CB2 par le cannabinoïde synthétique HU-308 a montré des effets anti-inflammatoires, ostéoprotecteurs et pro-homéostatiques.
Faculty of Dentistry, University of Buenos Aires, Argentine.
Ossola CA, et al. J Periodontol. 5 février 2016 :1-17. [sous presse]

Science/Animal: Un traitement avec du CBD prévient une psychose (schizophrénie)
Pour le modèle animal de schizophrénie, un traitement avec du CBD (1mg par kilo du poids du corps) par voie intrapéritonéale, pendant la puberté, a empêché la maladie. Le traitement n'a pas modifié la prise de poids des animaux.
Department of Psychiatry, Federal University of São Paulo, Brésil.
Peres FF, et al. Schizophr Res. 4 février 2016. [sous presse]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Conférences

The Cannabinoid Conference 2017 of the IACM, 29-30 September 2017, Cologne, Allemagne. 

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.