[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 12 Février 2016

Science/Homme: Selon une étude observationnelle, le cannabis pourrait soulager les patients présentant des migraines

Selon une étude menée par des scientifiques du Department of Clinical Pharmacy de l' Université du Colorado à Aurora et d'autres institutions médicales de ce même État, le cannabis pourrait réduire la fréquence des migraines. Les chercheurs ont examiné restropectivement les dossiers de 121 adultes présentant un diagnostic de migraine, à qui il a été recommandé un traitement ou une prophylaxie avec du cannabis, entre janvier 2010 et septembre 2014, et qui ont eu au moins une visite de suivi.

En moyenne, l'utilisation du cannabis a réduit la fréquence des migraines mensuelles de 10.4 à 4.6. La plupart des patients prenait plus d'une forme de cannabis et à titre préventif. 48 patients (39.7%) ont indiqué des effets positifs, dont les plus communs ont été les effets préventifs avec une diminution de la fréquence (24 patients [19.8%]) et même la fin des migraines pour 14 patients [11.6%].

Rhyne DN, Anderson SL, Gedde M, Borgelt LM. Effects of Medical Marijuana on Migraine Headache Frequency in an Adult Population. Pharmacotherapy. 9 janvier 2016. [sous presse]

Science/Homme: L'huile de cannabis pourrait participer au traitement des symptômes de la maladie d'Alzheimer

Dans le Journal of Alzheimer Disease, des chercheurs de l'Abarbanel Mental Health Center à Bat-Yam, et de la Sackler Faculty of Medicine de l'Université deTel-Aviv, Israel, ont écrit que l'huile de cannabis pourrait réduire les symptômes de délire, d'aggressivité, d'irritabilité, et autres, pour les patients présentant une démence. Onze patients atteints de maladie d'Alzheimer ont été choisis pour une étude ouverte d'essais prospectifs durant quatre semaines.

Dix patients ont achevé l'étude. Une réduction significative du score d'impression clinique globale (6.5 à 5.7) et le score de l'examen neuropsychiatrique ont été enregistrés (44.4 à 12.8). Dans l'échelle de l'examen neuropsychiatrique, les aspects suivants ont significativement réduit : délire, agitation/aggressivité, irritabilité, apathie, détresse. Le sommeil a été amélioré. Les auteurs ont conclu que l'ajout d'huile de cannabis aux patients atteints de maladie d' Alzheimer à la pharmacothérapie est sans danger et serait un traitement optionnel prometteur.

Shelef A, Barak Y, Berger U, Paleacu D, Tadger S, Plopsky I, Baruch Y. Safety and Efficacy of Medical Cannabis Oil for Behavioral and Psychological Symptoms of Dementia: An-Open Label, Add-On, Pilot Study. J Alzheimers Dis. 12 janvier 2016. [sous presse]

Science/Homme: Une étude ouverte indique que le cannabis réduirait la douleur neuropathique des patients souffrant de sclérose en plaques

Un traitement à base de l'extrait de cannabis Sativex a produit une réduction de la douleur chez des patients atteints de sclérose en plaque. C'est ce qu'indiquent les chercheurs de l'IRCCS Centro Neurolesi "Bonino-Pulejo" à Messine, Italie. Les scientifiques ont inclus dans l'étude 20 patients atteints de sclérose en plaques, dont la moitié présentait des douleurs neuropathologiques. Les patients ont bénéficié d'une évaluation neurologique et clinique avant et après le traitement par administration de Sativex.

Un mois d'administration de ce traitement aux patients présentant des douleurs neuropathologiques a réduit le taux de douleur et a amélioré la qualité de vie. Il est à noter que ces effets présentent un parallélisme avec des modifications de la communication des cellules nerveuses. Les auteurs ont conclu que leurs données suggèrent que le “Sativex pourrait être efficace pour traiter la douleur neuropathologique liée à la sclérose en plaques, peut-être par l'action sur certaines voies corticales spécifiques.

Russo M, Naro A, Leo A, Sessa E, D'Aleo G, Bramanti P, Calabrò RS. Evaluating Sativex® in Neuropathic Pain Management: A Clinical and Neurophysiological Assessment in Multiple Sclerosis. Pain Med. 13 janvier 2016. [sous presse]

Science/France: L'inhibiteur du FAAH a causé la mort d'un patient à la phase 1 d'une étude

Johnson & Johnson ont suspendu les essais internationaux du produit expérimental BIA 10-2474 de la compagnie pharmaceutique portugaise Bial. Un mort et cinq sujets hospitalisés sont comptés dans la phase 1 qui portait sur des sujets en bonne santé. Les officiels ont indiqué que 90 personnes avaient pris part à cet essai. Le dosage du produit était destiné à tester le moral et les questions d'anxiété, ainsi que les troubles des mouvements de coordination liés aux questions neurologiques. Le BIA 10-2474 est un inhibiteur du FAAH. Ces modulateurs synthétiques du système endocannabinoïde inhibent l'activité de FAAH ( hydrolase d'amides d'acide gras) responsable de la dégradation de l'endocannabinoïde anandamide (AEA, arachidonoyl ethanolamide), augmentant ainsi sa concentration pour stimuler le système endocannabinoïde.

« Le FAAH est aussi responsable de la dégradation de nombreux autres amides d'acides gras, » a indiqué le docteur Franjo Grotenhermen, directeur exécutif de l'IACM. « Non seulement, il fait augmenter la concentration d'anandamide dans le sang, mais aussi les concentrations d'autres amides d' acides gras . Le mécanisme de l'action est différent de celui du THC qui lie les récepteurs cannabinoïdes. Les modulateurs synthétiques du système endocannabinoïde sont différents des cannabinoïdes ou du cannabis quand on considère leurs effets secondaires potentiels. » » Sans information adéquate, il est impossible d'avancer une théorie réaliste des causes de la toxicité, « ajoute le docteur Daniele Pomelo, Professor for Anatomy & Neurobiology de l' Université de Californie. « Différents inhibiteurs structurels de FAAH ont déjà été testés pour la sûreté vis à vis de l'homme lors d'essais cliniques rigoureux en phase 1. Ils incluent notamment des composés de Sanofi, Pfizer, Merck, Johnson and Johnson, ainsi que d'autres. Tous ces inhibiteurs de FAAH avaient montré qu'ils étaient sans danger pour l'homme. »

Reuters du 21 janvier 2016

Communiqué de pressse du 19 janvier 2016 de Cannabis and Cannabinoid Research

En bref

Mexique: Le projet de loi relatif au cannabis médical devrait être voté par le Congrès au mois de mai
Un projet de loi permettant l'usage médical du cannabis devrait être approuvé par le Congrès mexicain d'ici mai. Un soutien inter-partis s'est produit, ainsi qu'une série de débats publics sur le cannabis qui devraient avoir raison des législateurs, a indiqué le sénateur du parti au pouvoir qui a proposé la mesure.
Reuters of 21 January 2016

IACM: Déclaration sur le cannabis médical
Pour promouvoir la déclaration sur le cannabis médical, un film court sera préparé pour la première page de
Medical Cannabis Declaration. Quelques patients y indiqueront quelles ont été leurs expériences, ce que les produits à base de cannabis signifient pour eux, les experts et les médecins transmettront de l'information scientifique et différentes personnes diront dans leur langue maternelle “oui au cannabis médical”. Si vous êtes originaire de l'Europe de l'Est, de l'Asie ou de l'Afrique et que vous voulez dire cette phrase dans votre langue, vous êtes priés de contacter info@medicalcannabisdeclaration.org".

Science/Homme: Les consommations d'alcool et de tabac précèdent habituellement celle de cannabis
Une étude incluant 2835 étudiants de classe de terminale a montré que l'alcool est la substance la plus consommée. La majorité des interrogés prenant différentes substances indiquent que l'alcool est premier, puis le tabac et enfin le cannabis.
Department of Health and Kinesiology, Texas A&M University, USA.
Barry AE, et al. J Sch Health 2016;86(1):31-8.

Science/Homme: Selon une étude sur des jumeaux, la consommation de cannabis n'aurait pas d'effet sur l'intelligence des adolescents
Le but de cette nouvelle étude était d'examiner les associations entre consommation de cannabis et modifications éventuelles de la performance intellectuelle. Deux études longitudinales incluant 789 et 2 277 adolescents jumeaux ont été réalisées. Les mesures standard de l'intelligence ont été relevées entre 9 et 12 ans, avant la consommation de cannabis, puis de nouveau, entre 17 et 20 ans. A partir des résultats, les auteurs ont conclu “qu'à partir de ces deux échantillons où il a été mesuré le déclin du QI, il se pourrait que celui-ci ne soit pas une conséquence directe de la consommation de marijuana, mais plutôt l'influence de facteurs familiaux soutendant la consommation de marijuana et une performance intellectuelle faible.”
Department of Psychology, University of Southern California, Los Angeles, USA.
Jackson NJ, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 19 janvier 2016. [sous presse]

Science/Homme: La vaporisation est un moyen efficace d'administration du cannabis
L'efficacité de quatre vaporisateurs (Volcano Medic, Plenty Vaporizer, Arizer Solo and DaVinci Vaporizer) a été testée. L'efficacité de décarboxylation est excellente pour le THC (> 97%) et pour le CBD (> 94%). Les auteurs ont noté que “ à température contrôlée, les vaporisateurs électriques ont une efficacité de décarboxylation des cannabinoïdes sous forme acides (inactifs) et qu'ils dégagent les cannabinoïdes actifs neutres correspondants.
Department of Clinical Research, University of Bern, Switzerland.
Lanz C, et al. PLoS One 2016;11(1):e0147286

Science/Animal: Le système endocannabinoïde est impliqué dans l'action du resveratrol
Le Resveratrol est un phénol naturel que l'on peut trouver dans différentes plantes, dont les raisins, les framboises, les myrtilles, et les mûres. Il pourrait être bénéfique en cas de cancer et de maladie du coeur. Les chercheurs ont trouvé que le resveratrol agit sur le système endocannabinoÏde y compris sur l'activation des récepteurs CB1.
Faculty of Pharmacy, Tehran University of Medical Sciences, Iran.
Hassanzadeh P, et al. Psychopharmacology (Berl). 18 janvier 2016. [sous presse]

Science/Homme: Il n'y aurait pas d'association entre consommation de cannabis et troubles de l'anxiété
Les résultats d'une étude prospective de trois ans comprenant des données du National Epidemiologic Survey on Alcohol and Related Conditions (NESARC) des Etats-Unis suggère que la consommation de cannabis et les troubles de la consommation de cannabis ne sont pas associés avec une incidence accrue à la plupart des troubles de l'anxiété; et inversement que les troubles ne sont pas associés à une incidence accrue de la consommation de cannabis ou des troubles.
Ariel University, Israel.
Feingold D, et al. EUR Neuropsychopharmacol. 29 décembre 2015 Dec 29. [sous presse]

Science/Cellules: Le THC présente des effets anti-cancer pour les cellules de la leucémie aigue
Une étude s'est intéressée à l'efficacité du THC sur certaines lignées de cellules de la leucémie. Des effets anti-cancereux ont été montrés dans certains cas, notamment pour les cellules de la leucémie du lignage lymphatique et des cellules myeloïdes aigues exprimant les marqueurs lymphatiques. L'induction de l'apoptose (mort programmée des cellules) a été transmise par les récepteurs CB1 et CB2.
University Hospital Tübingen, Germany.
Kampa-Schittenhelm KM, et al. BMC Cancer 2016;16(1):25.

Science/Homme: Pas de relation entre consommation de cannabis et anxiété ou dépression
Dans une étude longitudinale incluant 8598 Suédois et Suédoises de 20 à 64 ans, il a été montré qu'il n'y a pas d’association longitudinale entre consommation de cannabis et incidence de dépression/anxiété ou entre dépression/ anxiété et future consommation de cannabis.
Karolinska Institute, Stockholm, Sweden.
Danielsson AK, et al. J Affect Disord 2015;193:103-108

Science/Animal: Le cannabidiol pourrait être bénéfique en cas d'inflammation du coeur
La Myocarditis (inflammation du muscle cardiaque) est une des causes principales d'insuffisance cardiaque et d'attaque cardiaque chez les sujets jeunes adultes et chez les adolescents. Dans le modèle animal de la myocarditis, le CBD (cannabidiol) a été bénéfique. Les auteurs ont écrit que ce cannabinoïde pourrait représenter un traitement prometteur de gestion de la myocardite autoimmune et possiblement d'autres troubles autoimmunes ainsi que la transplantation d'organes.
National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism, Bethesda, USA.
Lee WS, et al. Mol Med. 8 janvier 2016. [sous presse]

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

IACM Conference 2019

 The IACM Conference 2019 will be held on October 30 - November 2, 2019, at Estrel Hotel, Berlin, Germany.

Members only

Please click here to visit the Members Only Area with a film to honour Prof Raphael Mechoulam, 
Please click here to become a member.

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.