[Back to œ Overwiew]  [IACM Homepage]


IACM-Bulletin du 21 Décembre 2015

Science/Homme: Selon une étude clinique, l’extrait de CBD pourrait diminuer par deux le nombre de crises de plus de la moitié des enfants épileptiques

Trois études présentées au meeting annuel (69ème) de l’American Epilepsy Society à Philadelphie ont souligné l’efficacité et la sûreté de l’Epidiolex, un produit contenant du cannabidiol (CBD), un extrait de cannabis de la compagnie britannique GW Pharmaceuticals. L’étude la plus importante sur le CBD présentait des données sur l’Epidiolex réunies à partir d’une étude ouverte de 16 sites américains. L’étude incluait 261 personnes et principalement des enfants qui présentaient une épilepsie sévère et que les autres traitements n’avaient pu soulager. La moyenne d’âge des participants était de 11 ans. Il leur a été donné des doses progressives d’Epidiolex, pendant 12 semaines. Dans tous les cas, l’Epidiolex a été ajouté aux traitements conventionnels.

Après trois mois de traitement, la fréquence des crises a été réduite de moitié pour environ 45% des participants. Presque la moitié (47%) des participants de l’étude ont pu noter une réduction moyenne de 50% ou plus des crises et 9% des participants n’ont eu aucune crise. Au sein de la population étudiée, les patients présentant un syndrome de Dravet ont une réduction de 62% des crises et 13% aucune crise. Les patients présentant un syndrome de Lennox-Gastaut ont présenté une réduction de 71% du nombre de crises. 10 % des participants indiquent avoir eu des d’effets secondaires, les plus fréquents étant la somnolence, la diarrhée et une certaine fatigue. 4% des participants ont du interrompre le traitement.

Science Daily du 7 décembre 2015.

Australie: Le gouvernement crée une structure nationale destinée à réguler la culture du cannabis destiné à des fins médicales

Le gouvernement australien a annoncé la création d’une structure nationale de régulation de licence destinée à réguler la culture contrôlée du cannabis destiné à des fins médicales et scientifiques. Afin de supprimer la nécessité qu’avaient les territoires administratifs de fournir des structures de culture, la législation nationale s’appliquera à tout le pays et sera donc uniforme pour tous les cultivateurs, indique la ministre de la Santé Sussan Ley.

Cette décision fait suite à la consultation des gouvernements étatiques et territoriaux, ainsi que des services du respect de la loi, qui a eu lieu le mois dernier. La législation sera introduite lors de la première session de 2016, pour permettre des commentaires au sujet de cette ébauche avant qu’elle ne soit considérée dans son entier dans les deux mois qui suivront. « Permettre localement la culture contrôlée constituera la pièce manquante de cette source légale et traçable de produits sûrs, à base de cannabis pour les patients australiens des années à venir, » a indiqué la ministre.

International Business Times du 3 décembre 2015

En bref

Science/Homme: La prescription d’opioïdes est une porte d’entrée à l’héroïne
Dans leur histoire médicale, prés des ¾ (77.3%) des consommateurs d’héroïne ont rapporté une consommation non médicale d’opioïdes prescrits. Les données ont été analysées à partir d’un échantillon représentatif au niveau national de 67 822 élèves de terminale américains.
Palamar JJ, et al. Drug Alcohol Depend 2015;156:112-9.

Science/Animal: Les mécanismes du THC dans la réduction des effets des infections par le VIH des singes rhésus
On sait que le THC réduit les conséquences d’une infection par le VIS chez les singes macaques, qui correspond au VIH pour les humains. Les chercheurs ont confirmé que le THC exerce un effet neuroprotecteur sur le stratum (une partie du cerveau), incluant une production réduite de substances pro-inflammatoires
Louisiana State University Health Sciences, New Orleans, USA.
Simon L, et al. J Neuroimmune Pharmacol. 25 novembre 2015. [sous presse]

Science/Animal: L’activation des récepteurs CB2 protège les reins des lésions du diabète
Chez les souris diabétiques, l’administration d’un cannabinoïde, qui active les récepteurs CB2, a protégé les reins. Les chercheurs ont conclu que « ces résultats suggèrent que l’agonisme aux CB2 est une approche supplémentaire à ajouter à l’arsenal thérapeutique déjà disponible du traitement de la néphropathie associée au diabète de type 2. »
IRCCS, Science and Technology Park Kilometro Rosso, Bergamo, Italie.
Zoja C, et al. Nephron. 9 décembre 2015. [sous presse]

IACM: Vous pourrez trouver ici quelques présentations PowerPoint des discussions de la Conférence sur les cannabinoïdes de 2015
David Finn – Pain modulation by negative affective state: role of the endocannabinoid system
Mauro Maccarrone - Endocannabinoid signalling at the skin/immune cell interface
Roger Pertwee - New potential therapeutic applications for certain phytocannabinoids revealed by pharmacological discoveries
Andrea Ruiz Calvo - Potential neuroprotective role of specific CB1 receptor subpopulations in the mouse corticostriatal circuitry
Guillermo Velasco - Towards the utilization of cannabinoids as anti-cancer agents
Ethan Russo - Under-investigated indications in cannabis therapeutics
Tjalling Erkelens / Arno Hazekamp - An overview of Bedrocan
Ilya Reznik - Medicinal cannabis in Israel, 2015
Mark Ware - The Canadian experience
Franjo Grotenhermen – Perspectives from a doctor’s office in Germany

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Il y a deux ans

[Back to Overwiew]  [IACM Homepage]


up

Déclaration

Déclaration des Droits de l’Homme en faveur de l’accès médical au cannabis et aux cannabinoïdes

Indica

A new article in Cannabinoids by Jacob Erkelens and Arno Hazekamp on Cannabis Indica.

Conférence IACM 2013

7th Conference on Cannabinoids in Medicine



Photos  
Videos online
Abstract book

IACM on Twitter

Follow us on twitter @IACM_Bulletin where you can send us inquiries and receive updates on research studies and news articles.